100% BD : MICHEL DE LA TEIGNE, EPISODE #133

Alors j’ai bu une bière avec lui, et effectivement, il ne sait pas ce qu’il veut faire de sa vie… Mais il sait ce qu’il ne veut pas devenir. Et c’est déjà énorme.

Je me suis comporté comme un Hanouna quand il est monté. Comme le dernier des cons, quoi – je suis convaincu que le mot « Hanouna » va devenir un nom commun dont le sens rappellera les qualités intellectuelles de cet immense génie.
On dit que l’habit ne fait pas le moine… Et c’est vrai : même si, statistiquement, la plupart des polytechniciens deviennent des dirigeants du CAC40 qui fraudent le fisc et consolident l’économie dévastatrice dans laquelle nous vivons, il ne faut pas en condamner un avant de le connaître. Ce jeune étudiant rêve d’autre chose.
Il m’a confié qu’il n’avait aucune envie de travailler dans l’entreprise privée, que ses premiers stages dans ce domaine n’avaient eu aucun sens pour lui. Il est très conscient que ses études – et le fait d’être considéré comme quelqu’un de brillant, parce qu’il a réussi quelques épreuves de maths très difficiles – ne lui donnent aucune légitimité, et pire, aucune compétence pour devenir manager dans un premier poste à 100.000 € annuels. Il est aussi concerné que moi par l’effondrement écologique, et en sait même bien davantage sur les solutions possibles en matière d’énergie… Bref, il est tout ce qu’on n’associe pas à l’image des « grandes » écoles françaises, ces usines à petits soldats conformistes dont est issue l’oligarchie.
Je l’ai déjà écrit plusieurs fois sur ce blog, et je veux insister : il ne faut jamais condamner les individus. C’est très difficile, et moi-même, je fais des efforts constants, lorsqu’un client m’agace, pour analyser ce que je hais profondément dans son comportement… Car ce sont les comportements qu’il faut juger.
Parce qu’au fond, les gens essaient de s’en sortir. Chacun fait comme il peut. Certains ont tout reçu à la naissance – l’amour, l’éducation, l’argent, le réseau – à tel point qu’ils ignorent parfois tout de « la vraie vie », et ce n’est pas leur faute. D’autres n’ont pas reçu grand-chose : ils ont été mal-aimés, abandonnés, ont grandi dans un milieu dur et ont dû se débrouiller seuls… Et quand ils ne respectent pas les règles, parce qu’ils essaient de s’en sortir comme ils le peuvent, ce n’est pas leur faute non plus. Les comportements sont condamnables ; mais les individus ne sont que des bêtes perdues dans des circonstances qui les dépassent.
Du moins, jusqu’à une certaine limite. Cette limite, c’est le pouvoir ! Celui qui a tout reçu – l’amour, l’éducation, l’argent – et qui se retrouve en haut de la pyramide a les moyens de le comprendre, de voir l’injustice dont il a bénéficié ; il a donc le devoir d’aider ceux qui sont en bas de l’échelle. Et s’il ne le fait pas, il est coupable : coupable de fracturer la société à son profit, coupable de perpétuer l’injustice, coupable de non-assistance à planète en danger.
Autrement dit, un bon gars comme mon client, qui est en train de comprendre tout ça, il faut l’encourager activement à ne pas devenir comme ses pairs. Mais si par malheur, il devient le prochain Jean-Marie Messier, il méritera le goudron et les plumes.

Je dédie ce numéro à Régis Portalez, le polytechnicien gilet jaune photographié plus haut [Voir Blog]. Notons que l’Ecole Polytechnique a porté plainte contre lui…
Michel de la Teigne
——————————-
Un petit pourboire ? Si vous appréciez mon blog-bd, gratuit et sans pub, c’est le moment de m’encourager ! C’est par ici.

Si vous souhaitez continuer à lire les épisodes de Michel de la Teigne, nous vous invitons à vous inscrire à sa liste de diffusion et à le soutenir afin qu’il puisse continuer à lâcher son volant pour prendre ses crayons ! Découvrir Michel de la Teigne
Lire toutes les histoires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :