Que reste-t-il ?

Demain dimanche 16 septembre se déroulera la 4e édition de la Journée sans voiture. Pourtant inscrit dans la Semaine européenne de la mobilité qui se déroulera jusqu’au 22 septembre, seules Paris et Bruxelles organiseront l’événement. De 11 heures à 18 heures, dans Paris intra-muros, ne seront autorisés à circuler que les véhicules d’urgence et de secours, les bus ainsi que les modes alternatifs de transport à la voiture particulière : vélos, trottinettes, rollers, etc. VTC et taxis pourront rouler à une vitesse maximale de 30 km/h, à l’exception des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements de la capitale qui ne seront accessibles qu’aux bus et aux taxis à une vitesse encore plus limitée. Alors que l’on dénombre 27 395 VTC en France dont 19 031 en Île-de-France, une nouvelle étude met en lumière les conséquences du développement tous azimuts des plates-formes numériques de transport. Cette enquête publiée cet été confirme les mises en garde proférées par les taxis des 5 continents : les nouvelles plates-formes numériques de transport individualisé détournent les utilisateurs des transports publics, de la marche comme du vélo et participent activement à la congestion de la circulation en centre urbain. Faisant écho à une étude française de 2014 révélant déjà un Paris bientôt saturé, ce rapport confirme que dans les grandes villes d’Amérique, les déplacements proposés par les sociétés de type Uber ou Lyft se substituent à l’offre de transport alternatif à la voiture particulière et incite à la multiplication de véhicules en attente de clientèle sur la voie publique. Un nouveau coup de balai sur les promesses « politiquement correctes » des applications disruptives qui se contredisent les unes après les autres : intégration, diminution du chômage et, aujourd’hui, villes propres. Quel argument leur reste-t-il ? Le profit.

Hélène Manceron

Plus d’info :
– “Disruptive Transportation : The Adoption, Utilization, and Impacts of Ride-Hailing in the United States”, Regina R. Clewlow et Gouri Shankar Mishra, Institute of Transportation Studies – University of California, Davis, Oct. 2017 – Accéder à l’article
– Enquête : Taxis, VTC, Paris saturé – JC Simon, president de Facta, 15/06/2016 – Accéder à l’article

Feuilleter l’édition n°138

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.