Taxis de Gwada : Halte aux pirates !

Au GPMG, Grand Port Maritime de Guadeloupe, la prise en charge des croisiéristes reste une source de conflit qui oppose les artisans taxi de Guadeloupe au sous-préfet ainsi qu’à l’institution portuaire. Afin de pacifier la desserte en T3P*, transport public particulier de personnes, la préfecture avait promis un arrêté préfectoral qui n’a pas vu le jour et la situation s’enlise. Le point avec Jocelyn Bourgarel, porte-parole de l’intersyndicale des taxis de Guadeloupe et maître Démocrite, avocat-conseil de l’organisation professionnelle.
Transitoire qui dure
Annoncé pour le 15 novembre dernier, l’arrêté permettant d’organiser, dans le nouveau cadre réglementaire du T3P, les modalités d’accueil et de transport des croisiéristes n’est toujours pas paru et le dispositif transitoire imposé par la préfecture aux taxis de Guadeloupe s’éternise. « Les propositions qui ont été émises dans ce cadre violent ostensiblement la réglementation de la profession des taxi en autorisant d’autres transporteurs (VTC et transporteurs occasionnels) à avoir des prérogatives que la loi réserve uniquement aux taxis », affirme maître Gladys Démocrite, conseil de l’intersyndicale des artisans taxi de Guadeloupe. « La saison de croisière est bien entamée et, à ce jour, la situation n’a pas beaucoup évolué du côté de la sous-préfecture », poursuit-elle.

Pour ne pas compromettre la saison,les taxis guadeloupéens ont choisi de ne pas manifester… pour l’instant !

Mobilisation judiciaire
« À leur descente de bateau, les touristes sont dirigés vers un guichet unique et derrière, taxis, VTC comme Loti sont parqués dans une même station ! », se révolte Jocelyn Bourgarel, porte-parole de l’Intersyndicale. « La clientèle des croisiéristes est très craintive et très volatile face aux éventuelles tensions que peuvent rencontrer les territoires dans lesquels ils programment leurs escales. Face à cet exercice illégal de notre profession, nous avons préféré, pendant la haute saison, la procédure pénale à la manifestation sur la voie publique. » Après un dépôt de plainte en novembre 2017 contre le GPMG pour complicité d’exercice illégal de la profession de taxi, les taxis guadeloupéens ont également interpellé les politiques. Justine Benin, députée de la 2e circonscription, a posé une question écrite publiée le 20 février dernier au Journal officiel.
Recours politique
Interrogeant le ministère des Transports sur la compatibilité entre la réglementation T3P et l’organisation d’une « aire de stationnement dédiée au VTC et transporteurs occasionnels dans l’attente de la constitution de commande », la députée a notamment soulevé le risque « d’assistance à la commission de l’infraction d’exercice illégal à la profession de taxi » encouru par les pouvoirs publics. « En réponse à la question portée par la députée à l’Assemblée, le ministère des Transports a demandé qu’un suivi étroit soit apporté à la situation. Mais c’est toujours pareil, il faut faire un aller-retour à Paris pour faire appliquer la loi ! » soupire Jocelyn Bourgarel. « Nous avons été invités à contribuer à la loi sur la mobilité dont nous attendons les prochains développements en juin prochain. Pour honorer la saison, nous apportons le meilleur des services aux visiteurs de notre destination. » Dans l’attente d’une prochaine ordonnance du juge du tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre, les taxis guadeloupéens prennent leur mal en patience en se souvenant de ce vieux dicton créole : « A pa jou chat maché, i kenbé rat », « Ce n’est pas le jour où le chat se met en chasse qu’il attrape un rat » !

HM

Plus d’info :
* « Taxis de Guadeloupe, tous sur le pont ! » du 01/12/2017 – accéder à l’article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s