Taxis/VTC : Vers la fin des contrefaçons ?

Le 31 mars prochain expirera le délai administratif accordé aux conducteurs Loti pour devenir VTC. Alors que le ministère des Transports paraît suivre la feuille de route qu’il s’était fixée, la pression monte encore d’un cran dans le secteur du transport individualisé : VTC rime aujourd’hui avec précarité, les plates-formes tentent de se refaire une probité pour éviter la fuite des investisseurs et les taxis s’inquiètent de l’évolution du transport de malades.

Modernisant leurs services, les taxis travaillent à leur revanche …

B2… Coulé !
Sur les 4500 récépissés délivrés aux conducteurs Loti, 70 % des demandes de carte professionnelle VTC auraient abouti. Le nombre de chauffeurs désormais autorisés à exercer comme VTC contribuant de fait à la précarisation de l’activité, ces derniers restent mobilisés afin d’obtenir la définition d’un tarif minimum de prestation, l’autorisation de circuler dans les voies réservée et dénoncent la multiplication des contrôles de police. Quant aux candidats refusés, les principaux motifs sont une activité non déclarée mais aussi de nombreux cas d’incompatibilité d’exercice causée par des condamnations inscrites au volet B2 de leur casier judiciaire. Aucun délai supplémentaire ne devrait leur être accordé. Déterminés à poursuivre une activité même illégale, beaucoup maraudent déjà sur la voie publique sans aucune étiquette…
Applis, la fuite en avant
Cherchant à redorer leur blason et craignant que la multiplication des faits divers et des plaintes de clients ne se termine par un drame définitif pour leur stratégie marketing, les applications disruptives oseront-elles déconnecter les conducteurs illégaux le 1er avril prochain ? Uber a d’ores et déjà annoncé le contrôle du temps d’activité de ses chauffeurs. Une mesure de façade, dénoncent déjà certains, car la multinationale reste évasive et la confusion entre temps de connexion, temps de charge, temps de travail interpelle, notamment en ce qui concerne des travailleurs non salariés… Par ailleurs, dans sa quête de développement tous azimuts, la plate-forme promet d’ubériser le transport de malades. Se prévalant dans les médias d’une expérience aux USA et après ses tentatives asiatiques de livraison de pizzas, la multinationale testerait-elle le terrain pour vampiriser un nouveau segment de transport ?

… pendant que les VTC se clivent entre low-cost et luxe.

Taxis sur la défensive
Alors que les transporteurs conventionnés – taxis et transporteurs sanitaires – travaillent à l’optimisation des transports inter et intrahospitaliers, les ambitions d’Uber accentuent les tensions. En effet, bien que seuls taxis conventionnés et VSL soient autorisés à transporter les malades assis pour le compte de l’Assurance maladie, les parkings des hôpitaux se voient envahis de VTC et d’initiatives se revendiquant du covoiturage. Certains établissements hospitaliers auraient d’ailleurs déjà pris des mesures pour limiter le stationnement devenu anarchique. À Marseille, la suppression de la décade – calendrier d’activité et de repos imposé réglementairement à tous les professionnels – dans l’optique d’une modernisation de la contribution des taxis à la mobilité locale fait débat. Les taxis de Bruxelles, toujours en conflit avec le ministre de la mobilité pour leur région, manifesteront le 27 mars prochain. « Tant pis pour la mauvaise image ! Depuis quatre ans, nous avons privilégié la négociation mais le rapport de forces auquel nous sommes contraints et le mépris qui nous est témoigné nous contraignent à repasser aux vieilles méthodes », déplore Sam Bouchal, porte-parole de la Fédération belge des taxis.
HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s