Taxis / VTC / plates-formes : à couteaux tirés

Les textes d’application de la loi Grandguillaume semblent avoir attisé l’impatience des chauffeurs de taxis comme de VTC à voir leurs premiers effets se concrétiser. De leur côté, les plates-formes disruptives cherchent à développer la polémique et influer au niveau européen afin d’échapper à leurs responsabilités de transporteurs. Tour d’horizon.
Autorité instrumentalisée
Profitant d’un avis mitigé de l’Autorité de la concurrence, les plates-formes disruptives et leurs soutiens ont tenté de lancer une nouvelle polémique contre la loi Grandguillaume qui, sans être parfaite, tente de rationaliser la concurrence entre la multitude de transporteurs intervenant sur la voie publique. Tous les moyens sont bons : chantage à l’emploi, victimisation des chauffeurs illégaux exerçant pour elles, remise en cause des équivalences entre les métiers du secteur et de l’intégrité de l’APCMA, Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat. Quant aux représentants des chauffeurs de VTC et des TPRP, les « capacitaires Loti », ils poursuivent leur bras de fer judiciaire pour requalifier leur collaboration en salariat et réclament une aide transitoire pour les plus en difficulté, sans préjuger de mobilisations à venir.

Alors que les chauffeurs de taxis et de VTC menacent de se mobiliser, les plates-formes disruptives renouvellent leurs efforts pour entraver la nouvelle réglementation en vigueur.

Cocotte-Minute
Excédés par la prolifération des désormais caricaturales Peugeot 508 aux vitres teintées en maraude sur la voie publique des grandes agglomérations, les taxis menacent de multiplier les actions de contestation telles celle du 15 avril dernier Porte Maillot à Paris. Face à la cacophonie des revendications de la profession et dans un contexte d’élection présidentielle, le président de la FNDT, Fédération Nationale du Taxi, a adressé une lettre ouverte aux taxis de France et à leurs organisations professionnelles. « Ne commettons pas l’erreur d’aller dans la rue si nous ne sommes pas tous unis et si nous ne parlons pas tous d’une seule et même voix », alerte Didier Hogrel, qui en profite pour adresser un message au futur vainqueur du dernier tour : « Si des garanties sérieuses ne nous étaient pas présentées, nous comptons sur l’ensemble des taxis de France, des associations de chauffeurs, des syndicats indépendants ainsi que des Fédérations pour unir l’ensemble de nos forces et faire entendre nos légitimes revendications en organisant le plus grand rassemblement que la France ait connu. Il s’agira alors d’un combat pour notre survie. »
Justice européenne
Concernée par de multiples poursuites judiciaires à son encontre ou à son initiative, Uber a été auditionnée ce lundi 24 avril par la CJUE, Cour de justice de l’Union européenne, sur son litige avec la France. Voulant éviter à tout prix d’être soumise aux responsabilités des sociétés de transports, la plate-forme numérique a déclaré n’être qu’un « service électronique d’intermédiaire » et d’ajouter, provocatrice, « on a pris un marteau pour écraser un moustique alors que les consommateurs ont plébiscité ce service », afin de discréditer l’opposition de l’État français au développement d’UberPop. Une remarque qui n’aura pas manqué d’agacer fortement taxis comme chauffeurs de VTC ! Soutenue par l’Estonie, les Pays-Bas – pays de résidence de la société Uber BV – et la Finlande, la multinationale poursuit son sabotage politique à l’échelle européenne. Les conclusions du juge de la CJUE ainsi que celles relatives à la procédure initiée par l’Espagne sont attendues dans les jours qui viennent.

HM

Plus d’infos :
Autorité de la concurrence
FNDT – Lettre ouverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s