Bruxelles : « un plan taxi inacceptable ! » – S. Bouchal, FeBeT

Présenté officiellement le 18 avril dernier aux représentants du secteur bruxellois, le « Plan taxi » du ministre de la mobilité, Pascal Smet, a recueilli la désapprobation du secteur. Englobant sous l’appellation « transport rémunéré de personnes » l’activité des taxis et des VLC (véhicules de location avec chauffeur), le plan prévoit la modification du système de licence des taxis bruxellois, une refonte des tarifs et une augmentation massive de chauffeurs pour une activité régulière ou occasionnelle. Réunis en un front commun, indépendants, salariés et employeurs du taxi bruxellois sont mobilisés. Rencontre avec Sam Bouchal, porte-parole de la Fédération belge des taxis – FeBeT.

Sam Bouchal,
Fédération belge des taxis, FeBeT.

Pourquoi la situation s’enflamme-t-elle à nouveau ?
Le pied d’égalité vanté par le plan tire tout le monde vers le bas ! Alors qu’il y a deux ans, un accord semblait quasi accessible, le ministre a fait faire un tour à 180 degrés aux objectifs du plan. Lorsque nous avons rencontré pour la dernière fois en 2015 le ministre missionné par le gouvernement de Bruxelles pour résoudre les conflits générés par le développement des plates-formes, nous attendions les résultats de la procédure judiciaire initiée contre UberPop. Fin 2015, le tribunal de commerce de Bruxelles a jugé illégal le service de la multinationale au motif de mise en relation avec des chauffeurs ne disposant pas des autorisations ad hoc et sa condamnation est assortie d’une astreinte financière. En riposte, Uber a lancé UberX qui propose la mise en relation avec des chauffeurs de VLC appelées également « limousines ». Mais alors que la réglementation bruxelloise impose aux limousines un véhicule haut de gamme, la multinationale a profité de notre système politique pour inciter ses chauffeurs à se faire référencer en Wallonie et venir marauder dans notre capitale.
Vous jugez ce plan inacceptable…
Ce plan est un costard pour les plates-formes ! Le ministre n’a consulté aucune organisation professionnelle et en plus de comporter de nombreuses incertitudes, son dispositif est parfois tellement compliqué qu’il en est incompréhensible ! Les dispositions avancées se fondent sur des comparaisons internationales absurdes qui frisent l’amateurisme et l’imposture ! Aujourd’hui, la profession de taxi à Bruxelles est structurée autour de 900 indépendants et 1400 salariés. Le plan qui nous a été présenté fait table rase du salariat. Il transfert la licence vers les chauffeurs et dépossède les petites entreprises. Cela va entraîner la fermeture de plus de 700 TPE. Cessibles depuis 2013, nos licences ne valent plus rien ! Ce plan oublie la fonction sociale du taxi et méprise l’investissement engagé par tous ceux qui ont emprunté et sollicité leurs familles pour s’installer. La projection chiffrée du plan annonce une multiplication démesurée du nombre de chauffeurs afin d’alimenter les plates-formes de mise en relation numérique. Nous dénonçons la paupérisation du transport rémunéré de personnes. L’ensemble du comité consultatif composé des représentants des indépendants, des chauffeurs salariés ainsi que des entreprises du taxi a unanimement refusé le plan. Le plan doit être présenté au gouvernement bruxellois à la fin du mois et, par rapport à la situation française, les chauffeurs ubérisés bruxellois ne se sont pas encore rendu compte de l’arnaque ! Le front commun taxi qui vient d’être rejoint par les représentants des limousines traditionnelles est mobilisé. Le 3 mai prochain, la FeBeT réunira une assemblée générale extraordinaire ouverte à tous.

Propos recueillis par HM

Plus d’info :
Fédération belge des taxis – FeBeT
Mobilité à Bruxelles – Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s