Edito : Taxis de guerre

Sur le tableau de bord de mon taxi, à côté de la traditionnelle boîte de mouchoirs, trône une miniature de taxi de la Marne face à la chaussée qui défile sous les roues. Curieuse, je questionne mon chauffeur. « Je suis passionné d’histoire », me répond alors Milàn. « Même si aujourd’hui, plus de 100 ans après, certains voient également dans cette mobilisation des taxis parisiens une opération de communication de la part des politiques de l’époque, ça reste pour moi un symbole de mon engagement pour ce métier. Dans mon ancienne vie, j’étais militaire… »
Rassemblant les 6 et 7 septembre 1914 plus de 1000 taxis parisiens sur l’esplanade des Invalides, le général Gallieni, gouverneur militaire de Paris, avec le soutien d’André Walewski, fondateur de la Compagnie française des automobiles de place – devenue aujourd’hui la G7 –, ont créé la surprise face à leurs adversaires allemands. Transportant dans une course nocturne d’une soixantaine de kilomètres près de 5000 militaires, les taxis de la Marne entrèrent dans la légende comme symbole de la détermination et de l’ingéniosité françaises.
Dans le conflit russo-ukrainien, les histoires de taxis sont déjà en train de naître. Se mobilisant en solidarité avec les populations, une trentaine de taxis madrilènes ont organisé un convoi pour amener de l’aide humanitaire. Dans de nombreux départements de France, les taxis participent aux collectes et à l’installation de familles réfugiées. Un taxi britannique installé dans le Devon en est à sa quatrième mission d’aide vers la frontière entre la Pologne et l’Ukraine…
Pendant ce temps, en Russie, au motif de sécurité nationale, le gouvernement a déposé devant la Douma – l’équivalent de notre Assemblée nationale – un projet de loi prévoyant que les taxis auront obligation de transférer en temps réel les données de leurs passagers à la FSB, les services de sécurité russes. Interrogés dans la rue par des journalistes internationaux sur cette nouvelle mesure, certains passants, parmi les moins fatalistes, ont déclaré se préparer déjà à privilégier la marche à pied…

Hélène Manceron

Plus d’info : « Taxis de la Marne : une légende patriotique », ERONOTE – Lire la vidéo

Feuilleter l’édition n°226 de 100% NEWS TAXIS

Consulter les annonces

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :