Actu : Taxis / T3P, toujours sur la brèche

Alors que les prix des carburants repartent à la hausse dans un contexte politique, économique et social toujours tendu, les répercussions de la crise automobile mondiale renforcent l’incertitude pesant sur les entreprises taxi. Malgré la situation internationale et sanitaire, le succès des vacances printanières et le retour des touristes étrangers vers les pôles touristiques de l’Hexagone restent néanmoins de bon augure. Si les perspectives de relance économique restent floues, la justice française comme à l’international continue de condamner les pratiques sociales de l’ubérisation.

L’évolution du prix des carburants et particulièrement celui du diesel inquiète les taxis : « Les politiques oublient qu’ils ont mis la même ardeur à nous inciter à nous équiper de diesel qu’ils cherchent aujourd’hui à nous en dégoûter ! ».

Diesel blues
Repartant à hausse après quelques semaines d’accalmie, l’évolution du prix des carburants et particulièrement celui du diesel inquiète les taxis. « Les politiques oublient qu’ils ont mis la même ardeur à nous inciter à nous équiper de diesel qu’ils cherchent aujourd’hui à nous en dégoûter ! », nous confie un représentant d’organisation professionnelle. Si les arrêtés préfectoraux actant la revalorisation exceptionnelle appliquée aux tarifs taxis pour faire face à la hausse du prix des carburants semblent avoir été tous publiés, les organisations professionnelles départementales ont diffusé à leurs adhérents les modalités actualisées de facturation des transports conventionnés. Enfin, le décret n°2022-542 relatif au fractionnement de l’avance des remboursements TICPE accordée aux taxis pour cette année est paru le 13 avril 2022.
Pénurie et effets de bord
« Aujourd’hui, il faut attendre près de 15 mois pour obtenir pour obtenir sa voiture », alerte la profession. En effet, malgré leurs espoirs de reprise post-covid et leurs efforts pour positionner leurs modèles dans la course à la transition énergétique, les constructeurs automobiles voient leurs prévisions bousculées par la pénurie persistante de semi-conducteurs à laquelle s’ajoutent les conséquences de la guerre en Ukraine sur l’économie mondiale. Face à l’allongement excessif des délais de livraison depuis mars, nombreux sont les constructeurs qui ont annoncé officiellement – ou officieusement – le gel des prises de commandes. Alors que les programmes de développement des zones à faibles émissions (ZFE) se déploient dans les territoires, les organisations professionnelles taxi ont donc saisi le gouvernement et les collectivités territoriales afin que cette problématique d’approvisionnement aléatoire soit retenue dans la mise en place des objectifs de transition énergétique.

Débutant le 19 mai prochain, le Festival de Cannes offrira un banc d’essais de la saison touristique.

Justice in progress
Si le retour des touristes étrangers et l’engouement des nationaux pour la destination France a motivé une descente des forces de l’ordre sur le site emblématique de la tour Eiffel afin de verbaliser vendeurs à la sauvette et transporteurs à vélo, c’est par la justice que les majors de l’ubérisation sont petit à petit condamnés pour leurs exactions. Tandis que s’organise à Toulouse une nouvelle action collective de chauffeurs VTC abusés, considérant qu’ils étaient salariés et non partenaires indépendants de la plateforme, le juge du tribunal des prud’hommes de Nantes vient de condamner Uber à verser plus de 75 000 € à l’un de ses chauffeurs. En Australie, l’institution en charge du respect des consommateurs et de la concurrence, l’ACCC, avait engagé une procédure contre Uber devant la Cour fédérale afin de dénoncer les pratiques trompeuses de l’algorithme utilisé par la plateforme qui facturait abusivement l’annulation des courses. Reconnue coupable, la multinationale devra s’acquitter de 26 millions de dollars australiens de pénalités (environ 17,5 millions d’euros).
HM

Plus d’info :
Décret n° 2022-542 relatif à la détaxe 2022 – Lire sur Légifrance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :