Taxis / T3P, reprise printanière

Au cœur de cette période d’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, la remise gouvernementale et les vacances scolaires semblent avoir fait retomber la mobilisation contre l’augmentation du prix des carburants. Néanmoins, la hausse des prix de l’énergie reste la première préoccupation des chefs d’entreprise. Si plusieurs dispositions réglementaires concernant les taxis sont attendues pour cette fin avril, nombreux sont les chauffeurs qui saisissent le regain touristique que connaît la destination France.
Un carburant qui plombe
Cherchant à mesurer l’impact et à recenser des solutions face au risque d’une hausse pérenne du prix des carburants et de l’énergie, la CPME – Confédération des Petites et Moyennes Entreprises – a réalisé une enquête dont elle a publié les résultats ce 5 avril dernier. « Près d’un dirigeant sur deux place désormais la hausse des prix de l’énergie ou du carburant en tête de ses préoccupations devant les difficultés d’approvisionnement de matières premières (21 %) ou de recrutement (16 %) », révèle la Confédération. Quant aux solutions proposées par les chefs d’entreprise : « les trois quarts des chefs d’entreprise estiment qu’une baisse de la fiscalité serait plus efficace qu’une aide financière, que ce soit pour juguler l’envolée des coûts de l’énergie ou des carburants. »

Dépendants de l’activité touristique, les taxis profitent d’un début de saison annoncé prometteur.

Réglementation en évolution
Actualisées en perspective d’une sortie de crise pandémique, les dispositions sanitaires applicables au transport de voyageurs maintiennent le port du masque obligatoire dans les taxis pour les passagers de 6 ans ou plus, ainsi que pour le conducteur en l’absence de paroi de protection. Malgré les précautions toujours nécessaires, la limitation d’accès des passagers aux places arrière a quant à elle été abrogée par le décret n°2022-352 du 12 mars 2022. Dans le cadre de la convention collective de la profession, qui définit notamment la grille des rémunérations applicables aux salariés des entreprises de taxi, un accord salarial serait en passe de signature pour une application avant l’été. Mobilisant également les organisations professionnelles taxis : l’évolution de l’utilisation des véhicules relais ainsi qu’une nouvelle réforme de l’examen T3P. Si aucune échéance n’a encore été communiquée par les administrations en charge de ces évolutions réglementaires, les arrêtés préfectoraux portant sur la revalorisation infra-annuelle des tarifs sont prévus pour être publiés au plus tard le 20 avril 2022 afin de permettre une application des « tarifs taxis 2022 bis » au 1er mai prochain (Arrêté NOR ECOC2209179A du 29/03/2022). HM

Plus d’infos :
• Enquête CPME « Envolée des prix de l’énergie et des carburants », Quel impact pour les TPE – PME ? ».
Télécharger l’enquête
• Décret n° 2022-352 du 12/03/2022 – Lire sur Légifrance
• Arrêté NOR ECOC2209179A du 29/03/2022 portant revalorisation infra-annuelle des tarifs des courses de taxi en 2022 – Lire sur Légifrance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :