Taxis, partenaires de la lutte contre les violences familiales

La lutte contre les violences faites aux femmes a pris un nouveau tournant depuis 2019 lors de la tenue du Grenelle des violences conjugales. La lutte contre les violences intrafamiliales, définies comme « racine des inégalités entre les femmes et les hommes » par le Premier ministre Jean Castex, mobilise désormais forces de police, magistrats et associations. En dépit de mesures concrètes et d’un budget alloué à cette grande cause nationale, la mobilité des victimes est apparue comme un frein à leur sauvegarde. Pour leur permettre d’engager une procédure et se mettre à l’abri, sous l’égide des préfectures, les taxis développent un dispositif dédié dans de nombreux départements. Initiateur dans le Pas-de-Calais, Omar Asebbane, président départemental de l’UNT 62, partage son engagement.

Omar Asebbane, président départemental de l’UNT 62. ©O.Asebane

Comment fonctionne le dispositif ?
L’objectif est de faciliter la mobilité des victimes de violences intrafamiliales. Dans le département du Pas-de-Calais, le dispositif a été lancé le 25 novembre 2020 par la signature d’une convention à la préfecture d’Arras en présence du préfet et des partie prenantes. Les prescripteurs sont les policiers, les gendarmes et les associations qui contactent les taxis. Certains territoires ne bénéficient pas de desserte de transports publics qui puisse permettre aux victimes de fuir comme de réaliser les démarches judiciaires. Comment dénoncer la violence de coups portés si vous n’avez pas de constatation d’ITT ? La gendarmerie et la police accompagnent les victimes mais leurs disponibilités sont limitées. L’honorabilité et la probité des chauffeurs sont surveillées par les services de la préfecture et notre devoir est au service du public. C’est dans l’ADN des taxis de prendre en charge le transport d’une personne en état de fragilité ! Touchés à cœur par le féminicide d’une collaboratrice de notre fédération, notre engagement nous a paru évident.
Quels défis a-t-il fallu relever ?
Le Pas-de-Calais réuni 895 communes et 500 taxis. Certaines zones rurales sont des déserts de mobilité. Alors, nous n’avons pas attendu le déploiement du registre des disponibilités le.Taxi pour organiser notre présence numérique. Tous les taxis du département ont été sensibilisés. Nous avons organisé plusieurs réunions d’information afin d’expliquer le dispositif et recueillir l’adhésion des collègues. Avec le soutien de l’UNT et la mobilisation de plusieurs membres de notre fédération, l’engagement personnel de notre président Rachid Boudjema, l’investissement technologique de l’application France Taxi, nous avons créé une interface dédiée. Permettant de mettre en relation les autorités et les taxis, nous avons pu intégrer quelques critères tels que « bagages », « accompagné(e) d’enfants », « personne à mobilité réduite »…, afin d’adapter la prise en charge. Enfin, nous avons mis en place une convention tarifaire adaptée aux contraintes de notre département qui devrait permettre d’ouvrir la prise en charge des victimes au-delà des cas d’extrême urgence.
Quelles perspectives pouvez-vous dégager ?
Le bilan récemment établi est de 121 personnes transportées. C’est un triste record mais nous sommes contents d’avoir contribué à sauver ces victimes. Notre initiative a été récompensée le 20 octobre 2021 à Nice du deuxième prix « Prévention de la délinquance » organisé par le Forum français pour la sécurité urbaine en partenariat avec le ministère des Transports, le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation et l’Agence nationale de cohésion des territoires. Ce prix nous a fait chaud au cœur car il reconnaît l’énergie et l’engagement des taxis du Pas-de-Calais pour protéger les populations. Ce dispositif est duplicable et se déploie dans plusieurs départements, Haute-Garonne, Gironde, Alpes-Maritimes et bientôt l’Oise… Bénéfice indirect de notre engagement, notre partenariat avec France Taxi et l’organisation de notre disponibilité numérique nous a permis d’ouvrir, notamment pour les assistances, un nouveau canal de courses pour les taxis du département !
Propos recueillis par HM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :