Edito : Le prix du trottoir

Bien que la vitesse moyenne de circulation à Paris ne soit estimée qu’à 12 km/h, l’abaissement de la vitesse à 30 km/h sur la plupart des voies de la capitale, depuis ce lundi 30 août, en fait bondir plus d’un. Un nouvel affront pour les automobilistes franciliens déjà pris de vitesse dans la course au stationnement. Avec la floraison des terrasses éphémères et divers équipements publics auxquels s’ajoutent les vélos ou trottinettes en libre service, parking à vélos ou pour les 2-roues, travaux privés…, stationner son véhicule tient désormais du parcours du combattant dans la plupart des agglomérations.

Les taxis, déjà à l’étroit dans leurs stations lorsque tout le monde travaille, voient leurs files d’attente déborder aux coins des rues. En centres-villes, livreurs comme artisans craignent de ne pouvoir servir leurs clients. Quant aux ouvriers, ils bâtissent auprès de leurs chantiers de véritables châteaux forts de palissades afin de garer leur camionnette. « 1 automobiliste sur 4 en circulation dans les grandes villes est à la recherche d’une place de parking, soit 25 % du trafic », indique l’étude conduite par l’opérateur de parkings partagés Zenpark. Conducteurs et passagers perdraient 72 heures par an pour garer leur véhicule. Depuis janvier 2018, les compétences de gestion du stationnement ont été confiées aux collectivités. Compétences dont elles se sont saisies allégrement pour des motifs financiers mais également afin de lutter contre l’encombrement et favoriser la rotation des utilisateurs de l’espace public. Chasse aux véhicules-ventouse, incitation au stationnement souterrain…, elles mènent une politique des prix digne de la lutte contre le tabagisme ! Paris, Levallois-Perret, Bordeaux, Grenoble, Nantes mais aussi Rennes, Marseille, Lyon, Lille, Montpellier et Strasbourg tiennent le palmarès « des villes où vous garer vous coûtera presque un plein », ironise le sondage de Zenpark. À Paris, depuis le 1er août, les tarifs de stationnement en surface ont été augmentés de plus de 50 % et la moitié des places de stationnement disponibles devrait être supprimée d’ici 2026…

À Séville, la municipalité a choisi d’interdire la circulation automobile dans le cœur historique. Dans cette ville – où le stationnement est onéreux et les rues étroites –s’est développée une multitude de voituriers illégaux, les « gorrillas ». Marginaux, miséreux, ils monnaient aux automobilistes les rares emplacements encore gratuits. Et si le tarif ne vous plaît pas, méfiez-vous de l’état dans lequel vous retrouverez votre véhicule…

La révolution des mobilités n’a pas fini de nous surprendre !

Bonne rentrée !

Hélène Manceron

Photo de couverture Do you speak taxi ? Juillet 2021

Cher(e)s lecteurs(trices),

La diffusion téléchargeable du web journal reprendra le 15 septembre prochain. Nous espérons que vous avez passé un bel été. Pour ce dernier semestre 2021, notre rédaction vous réserve un programme d’interviews exclusives et d’articles de référence sur les sujets sensibles de votre profession. Prochainement la diffusion d’une édition spéciale Shopping ainsi qu’une spéciale Formation !

Abonnez-vous : Edition digitale – Accéder au formulaire d’abonnement

Edition papier – Accéder au formulaire d’abonnement

Contactez la Rédaction :

Adressez vos informations et contributions à 100pour100news@sfr.fr Merci de préciser vos coordonnées téléphoniques et identité afin que nous puissions vous recontacter. Au plaisir de vous lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :