100% Edito : Débat sans filtre

Alors que les écoliers à partir de 11 ans et leurs parents ont fait leur rentrée masqués, le port du masque monopolise le débat public.
Menaçant d’une contravention de 4e classe – soit une amende forfaitaire de 135 € (minorée en cas de paiement rapide), qui peut grimper jusqu’à 1500 € pour toute récidive dans les 15 jours –, l’État affirme sa détermination à faire respecter cette nouvelle obligation. Certains se révoltent et déclarent l’amende illégale. Intox au regard de la marge de manœuvre réglementaire conférée au gouvernement par les dispositions d’exception de l’état d’urgence sanitaire imposé dans le monde depuis plus de 6 mois. D’autres dénoncent « l’abus de pouvoir » et la « tyrannie médicale ». Le 27 août dernier, le Premier ministre, Jean Castex annonçait qu’en 10 jours, déjà 7000 verbalisations avaient été infligées aux récalcitrants. Des manifestations « anti-masque » s’organisent dans toutes les capitales. À Rome, le non-port du masque vous expose à une amende de 400 € ; à Bruxelles, c’est 250 € ; à Athènes, 150 €. En Suisse, « toute personne qui refuse de porter un masque dans les transports publics doit quitter le véhicule à la prochaine station. Si une personne résiste aux demandes des agents de sécurité et ne quitte pas le véhicule, elle peut être condamnée à une amende pour désobéissance », partage le site pagtour.info, spécialisé dans les voyages et le tourisme. À noter que les Suisses ne rigolent pas avec la désobéissance car l’infraction est sanctionnée de poursuites pénales et d’une amende pouvant atteindre plus de 9000 € ! En Équateur, le footballeur professionnel argentin, Sergio Lopez, a quant à lui été condamné à une amende de 1200 $ pour avoir embrassé le ballon pendant un match…
Si le corps médical exhorte au port du masque ainsi qu’à une hygiène des mains irréprochable, son appel n’est plus applaudi. « Le masque était inutile en mars, et maintenant il est imposé presque partout. Une grande partie de population est exaspérée des revirements et des contradictions depuis le mois de mars. À force de dire tout et son contraire, le risque est qu’à un moment, le message des élites ne passe plus du tout auprès de la population », avertit le sociologue, Laurent Mucchielli, directeur de recherche au CNRS. Pendant le confinement, c’est 1,1 million de contraventions qui ont été dressées pour défaut d’attestation de déplacement.
Pendant le confinement, dans l’attente du « monde d’après », les consommateurs se sont rendus compte de leur pouvoir sur les conditions de production de leur consommation. Espérons que dans le monde d’aujourd’hui, les citoyens se considèrent enfin comme les premiers acteurs de la santé publique.
Hm


Plus d’info :
Comparatif des amendes en Europe pour non-port de masque, pagtour.info – Accéder au site

Photo de couverture réalisée par ©DoYouSpeakTaxi 

Cher(e)s lecteurs(trices),

Dès la prochaine édition du 15 septembre, vous retrouverez nos éditions téléchargeables et papier. Nous remercions les 9 783 lecteurs qui ont pris connaissances des actus et infos 100% taxis directement sur 100pour100news.com durant ces mois de juillet et août 2020. Bonne rentrée à tous !

Abonnement digital gratuit – S’inscrire

Consulter les annonces

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :