Taxis de guadeloupe : Quand la réglementation chaloupe…

Engagés dans un conflit de longue haleine avec les autorités du Grand port maritime et la préfecture, les taxis de Guadeloupe espèrent que la future loi d’orientation des mobilités permettra une activité apaisée lors de la prochaine saison des croisiéristes. Point de situation avec Jocelyn Bourgarel, président de l’UNT 971, porte-parole des organisations professionnelles des taxis de la Guadeloupe.

Jocelyn Bourgarel.

Le dialogue avec les autorités préfectorales s’est-il amélioré ?
« S’agissant de la situation sur le terminal de croisière de Pointe-à-Pitre, la saison s’est achevée avec un goût amer. En dépit de la décision du tribunal administratif de Basse-Terre qui suspendait l’arrêté préfectoral du 19 octobre 2018 permettant l’aménagement « transitoire » d’une aire de stationnement dédiée aux VTC et transporteurs occasionnels Loti en attente de réservation, nous avons été à nouveau victimes d’une décision abusive de la préfecture. En effet, la décision judiciaire ayant également suspendu la Zone unique de prise en charge (ZUPC) permettant à tous les taxis de Guadeloupe d’accéder Grand port maritime afin d’accueillir les touristes en escale, le juge du tribunal administratif avait néanmoins préconisé un délai afin que les quelque 130 taxis figurant sur la liste d’accès au port puissent satisfaire aux besoins de transport des croisiéristes dans l’attente d’un nouvel arrêté. Aussitôt, la préfecture a annoncé par communiqué de presse que seuls les 85 taxis pointois auraient accès désormais au terminal sans réservation préalable ! »
Quelle solution avez-vous trouvée afin d’assurer la fin de saison ?
« Les maires de la Guadeloupe, y compris celui de Pointe-à-Pitre, avaient déjà donné leur accord pour créer la zone unique de prise en charge au regard de l’affluence des navires. Avec la suspension de la ZUPC, nous nous sommes retrouvés dans une situation particulièrement délicate, d’autant que le ministère des Transports a fait appel de la décision du tribunal administratif… Pour que nos collègues accèdent au terminal du port sans réservation préalable, il a fallu céder au chantage et accepter que les VTC et les Loti puissent faire de même ! La saison se termine mais le préfet n’a toujours pas contacté les organisations professionnelles de taxis pour relancer la ZUPC. Nous allons donc renouveler nos sollicitations auprès de lui afin de le rencontrer sur le sujet. Enfin, la commission locale des T3P dont nous avions contesté une première organisation n’a toujours pas été constituée. À croire que les enjeux dépassent celui du transport de personnes… »

La ZUPC des taxis de Guadeloupe devait réunir près de 130 taxis.

Les perspectives ne semblent guère réjouissantes…
« Paradoxalement, les autorités se sont montrées très réactives sur nos demandes de contrôles. Lors d’une opération du comité opérationnel départemental anti-fraude (CODAF), un véhicule a été saisi et nous nous sommes constitués partie civile dans deux procédures en cours. En revanche, s’agissant de la LOM, les propos de la ministre des Transports au Sénat nous laissent perplexes. Elle ne semble pas se rendre compte que des plates-formes disruptives existent aussi dans les DOM. De fait, à la question parlementaire de la députée de la Guadeloupe, Justine Benin, qui mettait en garde contre la création d’une zone de stationnement pour les VTC et les Loti dans l’enceinte du Grand port maritime, la réponse des services du ministère fait craindre le pire. Tout en confirmant que la prise en charge à l’intérieur de cette zone est interdite, cette réponse évoque néanmoins l’élaboration en cours d’un « système électronique de constitution de bon de commande préalable »… Une porte ouverte au détournement de la réglementation et à l’utilisation des Loti par les plates-formes disruptives ! »
Propos recueillis par HM

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.