Taxis / VTC : Contre le nivellement par le bas ! – N. Dupont-Aignan, député.

Si l’on peut regretter l’absence de représentants du ministère des Transports au Salon des Taxis, quelques personnalités politiques ont tenu à répondre présent, telle Clémentine Autain, députée France insoumise de Seine-Saint-Denis,, ou encore Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et député de la 8e circonscription de l’Essonne. De passage devant le stand de votre web journal, NDA, comme on le surnomme, a accepté de répondre à nos questions.

Nicolas Dupont-Aignan est venu à la rencontre des artisans taxi et de leurs organisations professionnelles.

Pourquoi une telle visite au Salon des Taxis ?
J’ai souhaité venir car cela fait plusieurs années que je défends la profession. C’est une profession réglementée qui permet à 60 000 personnes et plus de vivre de leur travail avec autonomie et indépendance en rendant un service de qualité. Ce qui me révolte, c’est qu’un truc qui marchait bien, on le détruit. On le détruit par le retour de l’esclavage moderne. Non pas les VTC en soit, mais la manière dont le système a été mis en place pour asservir les gens, faire baisser la rémunération des taxis et permettre le transfert des profits à l’étranger. L’affaire VTC/Uber/taxis est tout à fait symbolique de l’état de folie de nos dirigeants qui n’étudient pas les dossiers à fond afin de plaire à des clientèles politiques et surtout à des intérêts. Les VTC protestent contre leur situation, les taxis sont malheureux : c’est le nivellement par le bas. Il y a eu des contestations – j’y ai contribué – et deux lois ont été votées, mais ce ne sont que des tigres de papier.
Sur quels leviers peut-on jouer ?
Pour appliquer les lois, encore faut-il qu’elles soient applicables ! Si j’étais au pouvoir, je demanderais à toutes les professions de se mettre autour de la table afin d’aboutir à un compromis qui rétablisse une égalité absolue de concurrence. C’est une honte de voir la façon dont se passe la prise en charge aux aéroports, il n’y a aucun pays au monde qui fonctionne comme cela. Il faut d’abord rétablir l’autorité afin de protéger les taxis et trouver une solution avec les VTC pour faire cesser le vol organisé par une plate-forme telle qu’Uber. Sinon, nous aurons un secteur qui s’enfoncera dans de très graves difficultés. Je fais souvent un parallèle qui va vous paraître surprenant avec une autre profession. Après moult visites au salon de l’agriculture, j’ai découvert que les industriels et l’État ont mis en place un système totalement cynique pour les producteurs de lait. On les laisse simplement survivre et dès qu’ils n’y arrivent plus, on les aide. C’est un peu la même chose avec les taxis qui sont dans un état limite de subsistance avec juste ce qu’il faut pour continuer mais pas pour vivre. Lorsque je discute avec eux, tous me disent : « On a travaillé toute la semaine. Nous n’avons pas vu nos enfants. On perd espoir… » C’est honteux.
Vos propositions s’étendent au-delà de la profession…
Un autre aspect concerne en effet plus largement les petites entreprises. Je veux taxer les sociétés qui ne paient pas d’impôts en France et vont mettre leurs profits au Luxembourg ou ailleurs. Il faut remettre une taxe sur le chiffre d’affaires pour les grandes entreprises multinationales. À l’inverse, il faut baisser les taxes qui écrasent les artisans et toutes les petites entreprises. Il faudrait également mettre fin au statut de travailleurs détachés parce que derrière cela se cachent de grandes entreprises, notamment dans le domaine médical, qui veulent s’emparer des marchés du transport par ambulance ou du transport de malades assis. Pour tenir leurs prix, qui vont-elles mettre comme conducteurs ? Des travailleurs détachés pour lesquels aucune charge sociale n’est acquittée en France ? Si nous ne mettons pas des écluses tout de suite, nous n’allons pas nous en sortir et à ce titre, les élections européennes constitueront un enjeu fondamental ! Propos recueillis par HM
Plus d’info – www.debout-la-france.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.