Taxis / VTC : T3P toujours en ébullition

Négociations sur le transport de malades, consultations sur l’actualisation tarifaire 2019, préparation de la lecture de la loi d’orientation sur les mobilités (LOM) par le Sénat… Les taxis et leurs organisations professionnelles se mobilisent pour participer à la croissance, mais le quotidien des chefs d’entreprises de proximité reste explosif alors que l’accumulation des faits divers légitime leur impatience pour que l’application de la réglementation du secteur soit respectée.


Ça coince sur les tarifs
Avec une inflation et un prix des carburants annoncés à la baisse, les négociations sur l’actualisation tarifaire des taxis risquent de décevoir les espérances des chauffeurs. D’autant que les tarifs imposés par le protocole d’accord entre les fédérations nationales des taxis et l’Assurance maladie, bloqués pendant pour les 5 prochaines années à venir, n’en seront pas impactés. Alors que les nouvelles conventions départementales sont en discussion jusqu’au début février 2019, les dysfonctionnements de prise en charge se multiplient. Subissant la stratégie d’assèchement de l’offre de l’Uncam, taxis et patients dénoncent l’inaccessibilité des soins par défaut de prescription.

Face aux taxis, les transporteurs illégaux ne manquent pas d’inventivité : apposé à côté d’une carte professionnelle old school, le macaron VTC à demi décollé empêche la lecture du QR code… (Paris, décembre 2018)

Entre rêve et réalité
Covoiturage, déserts de mobilité, investissement des collectivités publiques désormais surnommées AOM (Autorités Organisatrices de Mobilité)… Le T3P, service taxi en tête de gondole, sera-t-il exempté de tout amendement lors des discussions au Sénat sur la LOM ? La profession n’a apparemment pas été consultée mais la multiplication des faits divers risque de forcer les choses. À Lille, un détenu condamné pour escroquerie et abus de confiance était à la tête d’une « entreprise » de VTC non enregistrée et employait illégalement ses conducteurs… Le 14 décembre, à l’aéroport de Paris-CDG, une bagarre a éclaté entre taxis et transporteurs illégaux et mis les réseaux sociaux en ébullition, nécessitant une intervention rapide des forces de police. Comme déconnecté de la réalité du secteur, Uber a annoncé l’engagement de sa procédure d’introduction en Bourse, occultant l’accentuation de ses pertes comme les condamnations sociales qui s’accumulent dans de nombreux pays…
HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.