Taxis du Doubs : un temps d’avance !

Lors de leur assemblée générale samedi 20 janvier dernier à Besançon, dans une atmosphère quasi familiale, les membres de la FDT25, Fédération des taxis du Doubs, ont pu échanger sur les évolutions réglementaires et commerciales du secteur avec leurs partenaires, ainsi que Didier Hogrel, président de la FNDT à laquelle leur syndicat est affilié. « Sur les 200 taxis que compte le département, plus de la moitié nous font confiance », rappelle Johannes Ussel, président de la FDT25.

Réunis dans une atmosphère quasi familiale, adhérents et membres du bureau FDT25  ont pu célèbrer la nouvelle année.

Ruralité et actualisation des tarifs
Sur les conséquences de l’application de la loi Grandguillaume, notamment la mise en place du nouvel examen T3P, les participants ont salué la publication du décret « mobilité » qui permet désormais aux chauffeurs de taxi en exercice de pouvoir aisément changer de département et ainsi faciliter l’embauche. Un enthousiasme qui s’est clairement rafraîchi lorsqu’il s’est agi de commenter les nouveaux tarifs 2018 : « L’augmentation accordée apporte moins de bénéfice que son coût technique ! », « C’est une troisième année à 0% ! » Alors que beaucoup déclarent ne pas vouloir procéder à l’actualisation de leur compteur, Johannes Ussel a rappelé le cadre réglementaire : « L’augmentation n’est pas obligatoire mais il faut que le tarif appliqué soit en corrélation avec le tarif affiché dans le véhicule ainsi que le distancier déterminé par la convention CPAM. » En outre, il a invité les participants à solliciter leur remboursement partiel de TICPE auprès du service des douanes afin d’atténuer la nouvelle hausse des prix des carburants.

Les membres du bureau FDT25 ( de gauche à droite) : Sylvain Estavoyer, Anthony Bézard, Magali Martin et Johannes Ussel.

Acteurs de proximité
« Dans l’activité de transport de malades assis, nous avons également nos bobos locaux », souligne le président départemental. Les subtilités de rédaction des prescriptions de transport produisent régulièrement des complications et la FDT25 dénonce la multiplication des fraudes dont les parkings saturés du « Minjoz », le CHU de Besançon, sont le théâtre quotidien. « C’est une activité essentielle dans notre département. Nous entretenons un dialogue constructif avec les représentants », précise néanmoins Johannes Ussel. « Pour la première année, le représentant de la CPAM a donné son avis sur la répartition de l’actualisation tarifaire. Afin d’assurer les transports de malades vers les praticiens sur la zone de Besançon, nous avons déterminé minimum de perception pour le transport de patients. En test pendant un an sous la surveillance de l’Uncam, cette expérimentation permet de favoriser l’accès aux soins de proximité et contribue à la politique globale de réduction budgétaire. »

La FDT25 souhaite remercier l’Espace 3000 du Groupe Cassard Automobiles, l’Atelier Electric Auto – AEA, SwissLife, Saficard et le distributeur de lingettes Bambou – Brillante pour leur partenariat et les offres proposées à leurs adhérents.

Solidarité bisontine
Dans les grandes agglomérations telles que Besançon, les professionnels ne restent pas les bras croisés. « Nous n’avons pas été ubérisés, alors anticipons ! » déclare volontiers Anthony Bézard, président de Taxi Radio Besançon. « Pour le nouvel an, nous avons réalisé et diffusé un flyer récapitulatif des soirées organisées par les boîtes de nuit du département, ce qui nous a permis de valoriser l’utilisation de notre nouvelle application numérique. » Au total, 600 courses ont été distribuées entre 20 h et 8 h le lendemain matin. « L’intermédiation de la mise en relation de transport peut être vertueuse si l’équilibre chauffeur-client-standard est respecté et qu’elle bénéficie d’une bonne communication. Avec les taxis de Dijon nous mutualisons nos moyens techniques afin de préserver l’énergie de chacun pendant les horaires et périodes de faible activité », explique-t-il. Un esprit solidaire que confirme sans hésiter Johannes Ussel : « Si je me bats autant, c’est pour honorer le lien privilégié que nous avons instauré entre collègues.»

Propos recueillis par HM

Plus d’info :
Taxi Radio Besançon – Accéder au site

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s