T3P : Une transition interminable – K. Asnoun, CGT-Taxis

Alors que les taxis ont intégré les dispositions modernisant leur activité, la maraude électronique et sur la voie publique persiste. Face à l’insuffisance des moyens mis en œuvre par les pouvoirs publics, la CGT-Taxis s’attaque aux contrefaçons de taxi. Questions à Karim Asnoun, son secrétaire général.

Karim Asnoun, son secrétaire général.

Nouvelle procédure judiciaire
Début septembre, la CGT-Taxis a adressé un courrier à une certaine application de transport « moins chère qu’Uber »… « Cette société – car à trop nommer nos concurrents, nous leurs faisons de la publicité – a la caractéristique, en plus de ses pratiques de maraude électronique, d’user à tort du terme taxi. Nous avons informé la direction de l’application et interpellé le ministère des Transports à ce sujet mais nous n’avons reçu aucune réponse. Nous avons donc été obligés de passer à l’étape supérieure et, en collaboration avec d’autres organisations professionnelles, nous avons initié une procédure judiciaire d’urgence. Pour UberPop, la procédure est en cours depuis 4 ans et nous sommes toujours en attente d’une condamnation ferme. Cette période de transition est interminable et atteint profondément l’efficacité de la réglementation. À croire que les pouvoirs publics doivent s’en remettre à la justice pour faire la loi ! »
Vers un T3P pacifié ?
« Nous déplorons l’absence de prévention et de coercition de la part des pouvoirs publics. L’Espagne a mis en place un ratio de 1 VTC pour 30 taxis ; dans des villes comme Londres et New York, les plates-formes sont tenues de se soumettre à un agrément sous peine d’être suspendues. En France, cela semble impossible, même après la fin de la période transitoire car ces sociétés ont démontré leur capacité à exploiter les failles de la réglementation. Tout l’enjeu réside dans la protection des acteurs du secteur, de leurs clients ainsi que de l’ensemble des citoyens. En juin dernier, les taxis parisiens avaient diffusé des tracts pour alerter contre les arnaques au transport. Malgré le succès de cette opération, malgré les efforts de la SNCF et des aéroports qui déploient, de temps à autre, des vigiles, le soufflé est retombé. Ce défaut de coercition publique nous fait perdre un temps précieux. »

L’équipe de la CGT-TAXIS toujours en lutte pour le respect de leur profession

Assises de la mobilité
« La réglementation et les obligations imposées aux taxis en font un véritable service public. Comment comprendre dès lors la politique conduite par la mairie de Paris, notamment lors de la Journée sans voiture ? Que penser de l’attitude de la ministre des Transports qui, tout en déclarant vouloir « restaurer l’équilibre et l’efficacité des modes traditionnels et accompagner l’émergence de ces nouvelles mobilités », organise les « assises de la mobilité », censées permettre la création d’une nouvelle loi… sans y convier aucune organisation de taxis ? La CGT-Taxis et d’autres sont passés outre et la réalité de ce que nous avons découvert dépasse l’entendement. L’atelier auxquelles la CGT-Taxis a décidé de s’inviter le 19 octobre était présidé par un actionnaire de Heetch, M. Yann Marteil ! Le ministère des Transports a donc confié le soin de coprésider ces assises à un de ces partenaires privés qui se sont surtout illustrés ces dernières années par leur habileté à contourner les lois plutôt qu’à les écrire ! On peut légitimement s’interroger sur la capacité de ces entreprises à exprimer l’intérêt général alors qu’elles ne représentent qu’elles-mêmes et les intérêts de leurs actionnaires. »

Propos recueillis HM
Plus d’infos :
CGT-Taxis – Accès au site

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s