Boers : Force de police du T3P

Attendant avec impatience la pleine application de la loi Grandguillaume du 29 décembre 2016, taxis comme VTC loyaux dénoncent la persistance de l’activité illégale de nombreux transporteurs. Durant ce dernier trimestre 2017, les Boers sont pourtant activement mobilisés à la surveillance de la voie publique de la capitale : opérations de contrôles, enquêtes d’investigation, procès-verbaux électroniques… Pierre Pipéris, officier de police judiciaire, major des Boers à la préfecture de police de Paris, nous répond sur les moyens à disposition de la police du T3P.

Pierre Pipéris, major des Boers de la Préfecture de Police de Paris.

Contrôles incessants
« Nous ne lâchons rien sur les contrôles », tranche le major lorsque nous lui rapportons les griefs des taxis et des VTC. « Nous remarquons même une inversion des chiffres car nous verbalisons désormais plus de « capacitaires-Loti » que de VTC pour défaut de signalétique, d’immatriculation ou de contrôle technique. Quant aux taxis, les motifs portent essentiellement sur l’absence de terminal de paiement électronique, l’état défectueux du véhicule et quelques refus de charge. Lors de la Fashion Week, plus de 300 verbalisations ont abouti à des contraventions de 1re à 4e classe. Chaque policier est équipé d’un smartphone où sont installés les procès-verbaux électroniques. L’application dédiée à la surveillance des T3P est simple et efficace. Nous travaillons en lien direct avec les bases de données de l’Urssaf, de Légifrance et des registres des transporteurs, des VTC, des taxis parisiens et de celui des autoentrepreneurs. »
Gain d’efficacité
« Nous aurons beaucoup à gagner de la forfaitisation de certaines infractions, notamment dans la lutte contre le racolage et la maraude qui sont soumis aujourd’hui à procédure. Elle permettrait de les relever sur la voie publique avec plus de facilité grâce à l’application dédiée aux PV électroniques et obligerait les chauffeurs à se mettre plus rapidement dans les clous. Mais le travail des Boers ne se limite pas à réglementation du T3P, certaines zones nécessitent un travail de fond pour assainir une situation comme par exemple, cet été, l’interpellation de plusieurs individus effectuant des prises en charges illégales de passagers depuis la porte de la Chapelle pour des transports via la Belgique. Les enquêtes d’investigation nécessitent une attention quotidienne. Depuis le mois de septembre, nos effectifs ont été augmentés. 11 fonctionnaires supplémentaires sont entrés en formation et seront équipés des supports électroniques nécessaires aux contrôles. »

Chaque membre de l’équipe est équipé d’un smartphone permettant contrôle et verbalisation.

Travail de fond
« La région parisienne concentre près de 70 % des entreprises de VTC, soit 13 700, et le nombre de capacités de transport a largement augmenté. Malgré cela, nous ne tolérons aucune impunité pour quiconque. Publiés en avril dernier, les textes relatifs à la signalétique VTC sont d’ores et déjà exigés pour exercer sur la voie publique. Leurs premières cartes professionnelles devraient leur parvenir dans les prochaines semaines suite à la parution de l’arrêté du 7 septembre. Reste que la multiplication tous azimuts de vidéos amateurs et l’usage sans discernement des réseaux sociaux nous font perdre un temps précieux pour rétablir l’information. Pour exemple, deux fonctionnaires qui s’étaient installées pour décourager les racoleurs à Orly ont été filmées. Leur action a été détournée et mal interprétée malgré son efficacité. Lors du Salon du Bourget, les hésitations d’un des personnels sur l’accès d’un chauffeur à la plate-forme se sont transformées en « refoulement des taxis dans la zone » ! »

Propos recueillis HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s