Circulation : Un arrière-goût de bouchon

Faudra-il s’habituer aux bouchons même en été ? Alors que se multiplient les initiatives politiques de restriction de circulation, les ventes de véhicules ne cessent de croître. Point de situation avant la « Journée sans ma voiture » qui se déroulera à Paris le 1er octobre prochain. Petite nouveauté cette année qui ne manquera pas de faire grincer des dents et d’augmenter la confusion sur la voie publique : outre les taxis, les VTC devraient également bénéficier du privilège de ne pas être confondus avec des voitures particulières…
Saturation générale
Depuis déjà quelques années, les embouteillages ne connaissent plus de trêve estivale car si les centres urbains se vident de leurs habitants, les municipalités en profitent pour mettre en œuvre de nombreux travaux. À Paris, après avoir piétonnisé les voies sur berges, la mairie a lancé un vaste programme d’aménagement de pistes cyclables dont le premier axe rue de Rivoli a, dès la pause de la première pierre, suscité la réaction du préfet de police qui s’inquiétait de l’accès de la zone aux véhicules de secours et aux livreurs. Mais la capitale n’a pas le monopole de la congestion automobile. Pour l’année 2016, le TomTom Traffic Index* classe Paris au 35e rang mondial des villes où les habitants perdent le plus de temps dans les embouteillages, derrière Marseille, 26e, et première ville française. La situation n’épargne pas les centres-villes d’agglomérations telles que Saint-Tropez, Quiberon, ou le bassin d’Arcachon, victimes de leur succès touristique.

Challenge international
Les autres capitales européennes ne semblent pas en reste. D’ici 2020, Oslo, Madrid prévoient d’interdire définitivement toutes les voitures de leur centre-ville. Tandis que Hambourg envisage de faire de la marche et du vélo son mode de transport dominant, Berlin construit des super-autoroutes à vélo. Depuis 2008, la capitale allemande a en effet créé une zone à faible émission interdisant tous les véhicules à gaz et diesel qui ne respectent pas les normes nationales. De son côté, Copenhague détient l’un des pourcentages les plus bas de la propriété automobile en Europe, mais c’est Bruxelles qui dispose de la plus grande zone sans voiture. Enfin, Londres demande aux conducteurs de payer une taxe de congestion et tout comme Paris, annonce l’interdiction des voitures diesel d’ici 2020.
Fausse substitution
Après un siècle de « tout automobile », les initiatives politiques se multiplient pour dégager les centres-villes, mais les résultats sont maigres. Malgré son péage urbain, son réseau de couloir de bus et son maillage de pistes cyclables, l’emblématique Londres voit néanmoins son taux de congestion s’amplifier. En cause, la multiplication tous azimuts des véhicules de livraison ou de transport de personnes type Uber et consorts dont le nombre est désormais estimé à 120 000 à marauder dans les zones à forte attractivité de la capitale britannique. En France, l’invasion de véhicules affiliés à des plates-formes numériques disruptives n’épargne pas les centres urbains des agglomérations. Usant d’un double discours, lesdites applications déclarent aux politiques réduire l’utilisation des véhicules particuliers mais recrutent leurs chauffeurs en se présentant comme le moyen d’acquérir un nouveau véhicule et d’en amortir les frais par leur intermédiaire. Ainsi, gares, aéroports et sites touristiques sont cernés par une multitude de 508 noires aux vitres teintées. Quant aux taxis, entravés dans les embouteillages, ils voient les temps de parcours s’allonger et se réduire le nombre de prises en charge journalières.

HM

Plus d’info :
« Journée sans ma voiture », dimanche 1er octobre 2017 – accéder au site de la Mairie de Paris – Rubrique FAQ

* TomTom Traffic Index

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s