Dieselgate : À l’insu de mon plein gré

Chouchou des taxis français depuis des décennies, le diesel a le moral en berne. Alors que nos riantes métropoles tentent de retrouver l’air pur des alpages suisses à coup de potagers et jardins au sommet des immeubles, de zones piétonnières et d’interdiction de circuler, alors que les motorisations alternatives peinent encore à émerger de leur marché de niche, les constructeurs automobiles ont tenté de se refaire une virginité avec force pots catalytiques et respect des normes Euro 4, 5, 6… Las, le scandale Volkswagen est passé par là et l’on découvre, abasourdi, que les plus grands groupes flirtent allégrement avec l’illégalité.
Tricherie organisée
L’affaire commence fin 2015 sur le Nouveau Monde quand l’EPA, l’Agence américaine de protection de l’environnement, révèle qu’un certain nombre de véhicules commercialisés aux États-Unis présentaient des rejets polluants nettement plus importants que les normes américaines ou européennes, jusqu’à 22 fois les seuils autorisés ! Les 3 cancres font tous partie du groupe VAG : les Volkswagen Jetta et Passat et l’Audi A8… On connaît la suite. L’enquête montre l’installation d’un logiciel permettant de truquer les tests qui vaut au groupe allemand la démission en septembre 2015 du président de son directoire et un gigantesque procès dont la facture s’élève aujourd’hui, entre amende et indemnisation des clients, à… 23 milliards de dollars !
L’Europe
Pas en reste, plusieurs pays du Vieux Continent dont l’Allemagne (of course), la Belgique et la France réclament des comptes au constructeur. Le Parlement européen met en place derechef une commission d’enquête en décembre 2015 dont les conclusions ont été rendues en ce début d’avril. Des conclusions mi-chèvre mi-chou qui renoncent à la création d’une agence indépendante chargée de veiller au respect des règles par les organismes nationaux d’homologation et de contrôler la conformité des véhicules en circulation, mais qui dénoncent aussi bien la responsabilité des constructeurs automobiles que celle des États membres incapables de faire respecter la loi. De fait, on découvre mois après mois que d’autres grands constructeurs sont dans le collimateur : Fiat-Chrysler, Renault et plus récemment PSA sont désormais accusés de largement surestimer la « propreté » de leurs véhicules, bien que leurs dirigeants se défendent de toute volonté de tricherie.

Après avoir choucouté le diesel, les taxis parisiens semblent désormais favoriser les carburations propres.

Le ver est dans le fruit
Les conséquences économiques, environnementales et surtout sanitaires sont telles que certains n’hésitent pas à demander réparation, telle la députée européenne Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy pour qui « la santé des enfants dans les cours d’école […] importe plus que le salaire et les primes de M. Ghosn » ! D’autres, regroupés au sein du C40, réseau des plus grandes agglomérations mondiales mis en place pour lutter contre le dérèglement climatique et présidé aujourd’hui par la maire de Paris, Anne Hidalgo, ne font plus confiance aux partenaires institutionnels et préfèrent se tourner vers des organismes indépendants pour juger de la qualité des véhicules circulant dans leurs villes. C’est ainsi que Paris, Londres et Séoul ont fait appel au groupe Emissions Analytics afin d’attribuer une note à chaque modèle de véhicule en fonction des polluants émis en conditions réelles de circulation. Grâce au système EQUA Index, les automobilistes français pourront bientôt disposer de données précises sur la consommation et les rejets de polluants de leur véhicule. Allez donc faire un tour sur leur site, vous serez peut-être étonné…
Laurent T.

Plus d’infohttp://fr.equaindex.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :