Baromètre du bonheur

« Certaines zones du pays sont à peine desservies par des routes et encore moins par des réseaux de téléphonie. Avec l’agence spatiale à Kourou, on envoie des satellites dans l’espace. Mais nous sommes les derniers à avoir accès à Internet ! » pointe Bernard Lama, ex-gardien de but de l’équipe de France de football, désormais chef d’entreprise en Guyane. « Nous vivons sous la tutelle des aides, mais nous ne disposons d’aucun levier de développement économique alors que nous sommes un territoire riche. Nous avons de l’or, du pétrole, de la bauxite, du phosphore… On a une biodiversité incroyable mais nous n’avons rien pour exploiter toutes ces ressources. Même le tourisme ne peut pas se développer tant les billets d’avion sont coûteux. En moyenne, pour rejoindre Paris, il faut débourser 800 euros aller-retour, contre 500 pour aller à la Réunion ou à la Guadeloupe. » Taxis, enseignants, commerçants, avocats, sapeur-pompiers…, tous les acteurs de proximité en Guyane ont répondu présent à l’appel à la grève générale de mardi dernier. « La colère qui s’exprime ces derniers jours est le fruit de dizaines d’années de frustrations », rappelle celui qu’on a surnommé « le chat », qui en appelle aux candidats à l’élection présidentielle. Tandis que la richesse et le climat d’un territoire ne semblent plus être un facteur de croissance, l’ONU a défini un nouvel indicateur mesurant le « bonheur intérieur brut » des populations. Reposant très sérieusement sur la prise en compte du PIB, de l’espérance de vie, de la liberté, de l’aide sociale ainsi que du niveau de corruption de chaque pays, l’organisation internationale attribue une mauvaise note à la France classée en 31e position. Corrélant indice du bonheur et intention de vote, des journalistes de France 2 concluent : « Plus vous êtes mécontent de votre situation, plus vous avez de chance de voter pour le Front national. Plus vous êtes satisfait, plus vous votez pour les partis traditionnels, comme le PS et les Républicains. Et les plus heureux vont voter pour Emmanuel Macron. » Une information qui pourra consoler ce dernier dont le meeting marseillais de ce samedi 1er avril a été perturbé par une mobilisation de taxis insoumis !

Hélène Manceron

Plus d’info :
World Happiness Report

Feuilleter le web journal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s