T3P : Pas de pacification sans contrôle – D. Hogrel, FNDT

Pendant que la loi Grandguillaume poursuit son processus législatif, les tensions au sein des différents transporteurs ainsi que vis-à-vis des plates-formes de mise en relation restent palpables. Alors que son organisation professionnelle s’est mobilisée pour l’adoption de la loi afin de moderniser l’activité, Didier Hogrel, le président de la FNDT, Fédération Nationale du Taxi offre une analyse sans illusion des perspectives à court terme.

Didier Hogrel, président FNDT, Fédération Nationale du Taxi

Didier Hogrel,
président FNDT,
Fédération Nationale du Taxi

Pensez-vous que loi Grandguillaume va pacifier le secteur ?
Il est à craindre que la situation se dégrade encore s’il n’y a pas de contrôles. Dès sa sortie, Uber et ses homologues attaqueront la loi pour défendre leur détournement des Loti. L’impunité du racolage, qu’il soit du fait des VTC, des Loti, des conducteurs amateurs, de leur plates-formes ou des taxis hors de leur zone de rattachement, déstructure le maillage de la mobilité de proximité. C’est intolérable ! La saisie des véhicules serait un moyen efficace pour dissuader les contrevenants mais le recours quasi systématique à la location rend la mesure impossible. Jusqu’où ira la coresponsabilité des plates-formes ? VTC ou taxis, le maraudage illégal, y compris et surtout numérique, porte un coup insupportable au service taxi, notamment en Île-de-France. Toute course devrait avoir a minima le début ou la fin de son trajet dans la zone de prise en charge relative à l’autorisation de stationnement.

 
Que préconisez-vous ?
La FNDT affirme la nécessité d’un retour aux zones de prise en charge et à l’utilisation du compteur pour la facturation de nos transports. Tout le monde sort de son terrain de jeu et on en voit les conséquences : la CPAM de l’Essonne s’est aperçue que, tandis que diminuaient les dépenses liées aux taxis du département, celles des taxis parisiens n’arrêtaient pas de flamber ! Nous demandons une application intransigeante de la réglementation, par exemple déconventionner un taxi qui délègue une course CPAM à un VTC. La pacification du secteur nécessite une surveillance accrue du transport public particulier de personnes, plus de contrôles et une formation spécifique des forces de police, à l’instar des Boers parisiens, devrait être mise en place dans chaque département.
Quelles sont vos priorités ?
Fini le combat de rue, nos prochaines manifestations seront judiciaires. Chaque mobilisation sur la voie publique nous a fait perdre une journée de travail et augmenter le chiffre d’affaires de nos concurrents ! Notre fédération est engagée dans plusieurs actions : déjà partie civile contre Heetch, nous avons mis en demeure App Store et Google Play afin qu’ils cessent de permettre le téléchargement des applications des activités de transport illégales. Enfin, nous avons diligenté pour le compte d’un de nos chauffeurs une procédure contre l’État auquel reprochons de ne pas avoir appliqué la loi, laissant de fait les taxis se faire déborder par les VTC, les Loti et la multitude de plates-formes. Notre fédération soutient également un combat de principe contre l’obligation d’accepter les paiements par carte bancaire, une disposition qui ne s’impose même pas aux services publics ! Certes, avec la loi Grandguillaume, l’équipement ne sera plus obligatoire mais les taxis seront tenus d’accepter – via un terminal ou une application adéquate – les règlements à partir du premier euro. Sur les 30 % de marge qu’offre une course minimum à 7 €, soit 2 €, nous serions amenés à rétrocéder une commission ! Des pratiques courantes et indolores entre le secteur bancaire et la grande distribution mais il y a là confusion des genres car les taxis ne réalisent pas le même volume de transactions…

propos recueillis par HM
Plus d’info – www.fndt.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s