Hype, le taxi zéro émission

Partenaire d’Air Liquide, groupe français spécialiste des gaz industriels, Hype a lancé le « taxi hydrogène », un véhicule doté d’une pile à combustible qui « produit de l’électricité grâce à l’hydrogène stocké dans son réservoir et l’oxygène de l’air. Le véhicule ne rejette que de la vapeur d’eau, et aucune émission sonore ». Hype innove également en termes d’emploi et revendique « un chauffeur durable et non un chauffeur jetable ». Rencontre avec Mathieu Gardies, président de la STEP, Société du taxi électrique parisien.

Mathieu Gardies - Hype, STEP.

Mathieu Gardies – président de la STEP.

Défi d’innovation
Démarré en 2009 alors que l’offre de véhicules zéro émission des constructeurs automobiles était encore balbutiante, voire quasi inexistante pour une activité de transport particulier de personnes, la STEP propose aujourd’hui sous la marque Hype une flotte de 7 véhicules équipés taxis et emploie une dizaine de chauffeurs. Devenue partenaire d’Air Liquide qui détient 20 % de son capital, elle utilise désormais des Hyundai ix35 Fuel Cell, des SUV aux performances notables : « L’autonomie des voitures à hydrogène dépasse les 500 km. C’est 2 à 3 fois plus qu’un véhicule électrique à batterie et la recharge s’effectue en moins de 5 minutes ». Avec des perspectives encourageantes : « Nous projetons une flotte de 70 véhicules d’ici fin 2016. Nous travaillons à l’ouverture en octobre-novembre prochain d’une nouvelle station à l’aéroport d’Orly qui pourra approvisionner une soixantaine de taxis supplémentaires. », précise Mathieu Gardies.

Station de recharge Hype installée au Pont de l'Alma - Paris.

Station de recharge Hype installée au Pont de l’Alma – Paris.

Économie durable
Si le coût d’un plein équivaut à celui du gazole, Hype a d’autres atouts dans sa manche. « Notre objectif est de mettre en place un modèle durable au-delà du type d’automobile. Nous prenons soin du triptyque véhicule-client-chauffeur », ajoute le président de la STEP, « Le salarié du taxi prend moins de risques que dans les autres statuts mais les chauffeurs sont sélectionnés pour être très motivés afin de porter le projet, ce qui ne convient pas à tous. C’est une vraie carrière qui se construit en équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Nous avons travaillé le projet avec les syndicats de chauffeurs salariés tels que la CGT, la CFDT et FO. Nous respectons et allons au-delà de la convention collective du secteur (mutuelle, remboursement du forfait Navigo, etc.) et nous sommes attentifs à la qualité des véhicules, au confort de conduite ainsi qu’aux services inclus (iPad, wi-fi et lecteur CB). Nous fournissons aux chauffeurs des outils pour leur simplifier la vie. » Les compteurs Hype sont automatisés, suivis en temps réel, les véhicules géolocalisés et un état des lieux est réalisé en début et fin de service des chauffeurs. Chacun dispose d’une carte d’accès personnalisée lui servant de clef pour son véhicule et bientôt, les chauffeurs pourront déposer directement les espèces encaissées. « Nous voulons redorer l’image du salariat et du doublage », complète Mathieu Gardies.
Substitution positive
« Le doublage et le salariat permettent d’ajuster l’offre à la demande », explique-t-il. Avec sa première station de l’Hexagone installée au Pont de l’Alma grâce au soutien de la Mairie de Paris, Hype se présente comme une vitrine de la technologie hydrogène en France. La société a reçu récemment la visite de la présidente sud-coréenne – Hyundai oblige… – et projette d’ouvrir une station à Roissy en 2017 ainsi qu’une une autre dans l’Ouest parisien afin de « rompre le cercle vicieux pas de station / pas de véhicules disponibles pour les conducteurs ». Avec des véhicules de doublage qui doivent être remplacés tous les 3,5 ans, la STEP entend favoriser le marché de l’occasion ainsi que l’accès aux stations de recharge auprès des autres taxis et des particuliers. En cours de création d’une centrale de réservation réservée aux véhicules zéro émission, son président souligne qu’Uber et consorts ont « rajouté des véhicules polluants sur la voie publique alors que nous substituons aux voitures diesel des véhicules zéro émission »

HM.

(modifié le 05/08/16)

Hype - bouchon réservoir

Plus d’info :
http://hype.taxi/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :