Taxis de la Rochelle à l’allure du numérique

Le 21 avril 2016 restera un jour historique pour les taxis de Charente-Maritime. Fonctionnant depuis 1979 via un standard réunissant 39 taxis, les Abeilles de La Rochelle assurent un service 24h/24, été comme hiver, grâce au relais de 7 standardistes. Désormais équipés d’une nouvelle technologie, les taxis rochelais savent néanmoins que le cap qu’ils se préparent à doubler n’est pas sans écueil.
S’amariner 3.0
Depuis octobre 2015, toute l’équipe du GIE Abeilles Taxis La Rochelle est sur le pont. Depuis Olivier Rayner et Thierry Le Bruchec, administrateurs, jusqu’au vice-président Pierre Labrusse, également président du GDSAT 17, Groupement Syndical des Artisans Taxis de la Charente-Maritime, sans oublier le technicien de la société Axygest détaché sur le site pour l’occasion. « Toutes les réservations passeront désormais par Aramus. Notre équipement est compatible avec la plate-forme le.taxi. L’équipe pourra se concentrer dorénavant sur ce que l’informatique ne peut pas traiter. Il est indispensable d’avoir des opératrices qui gèrent les cas particuliers comme la prise en charge d’une assistance, celle de groupes… », déclare Thierry Le Bruchec. Une opinion que partage sans réserve Christine, standardiste au GIE depuis 37 ans : « C’est une innovation et il faut que tout le monde y mette du sien pour que cela fonctionne ! »

Diversifiant leur clientèle pour faire face à la saisonnalité de leur activité, les taxis rochelais attendent désormais que la technique les aident à optimiser leur disponibilité notamment aux heures d'affluence.

Diversifiant leur clientèle pour faire face à la saisonnalité de leur activité, les taxis rochelais attendent désormais que la technologie les aident à optimiser leur disponibilité notamment aux heures d’affluence.

Vents contraires
Mais le défi ne se résume pas à une évolution technologique. « L’équilibre est difficile à tenir. Depuis les années 90, un taxi doit obligatoirement avoir une activité diversifiée, être partenaire des assistances, participer au ramassage scolaire, se positionner en complémentarité des transports publics collectifs, etc. Cela contribue fortement à la mobilité mais a pour conséquence une organisation très complexe des heures de pointe », rappelle Pierre Labrusse. De son côté, la municipalité s’est distinguée en délivrant sans concertation 2 nouvelles autorisations de stationnement… « Nous étions déjà trop nombreux l’hiver et ces 2 taxis sont loin de couvrir nos besoins de renfort pour l’été ! Ce passage en force méprise nos efforts ainsi que l’investissement des chauffeurs qui nous ont récemment rejoints », tonne le président du GDSAT 17. D’autant que le nombre de licences de taxi en Charente-Maritime, comme dans de nombreux départements, resterait encore inconnu si le déploiement du registre national des taxis par le ministère de l’Intérieur n’avait pas motivé un recensement actuellement en cours.
Et la concurrence ?
« L’objectif premier de l’Assurance maladie n’est pas de favoriser les taxis et les ambulanciers vis-à-vis des autres mais de protéger les budgets publics qui augmenteraient mécaniquement en cas d’ouverture du marché. ». Attentive aux exigences de la CPAM, l’organisation professionnelle a obtenu l’obligation du ticket d’imprimante à la facturation ainsi que la mise en place d’un dispositif facilitant l’accès aux soins de proximité. Une stratégie gagnant-gagnant qui a développé le nombre de courses et généré, dès sa première année, une économie de 9 % pour le partenaire social ! La concurrence frontale émane plutôt de grands groupes de transport comme Transdev et Véolia. Ces mastodontes aux capitaux semi-publics proposeraient des offres en limite de rentabilité afin de remporter les marchés des transports d’enfants handicapés et des transports scolaires, puis remonteraient les tarifs en fonction du mécontentement du prescripteur… Un procédé d’ores et déjà pointé du doigt dans d’autres départements.
HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :