FNDT, 37 propositions pour l’avenir du taxi

Alors que la profession est à nouveau en ébullition, la FNDT apporte sa contribution en publiant et diffusant une note de synthèse décrivant trois scénarios pour l’avenir du secteur du transport individualisé de personnes. Abordant la situation de la fusion des transporteurs au maintien des équilibres jusqu’à la guerre sociale qu’entraînerait la spoliation des taxis, la FNDT entend ouvrir le débat sur des bases constructives. Commentaires de Didier Hogrel, président de la Fédération Nationale du Taxi.

Didier Hogrel, président FNDT

Didier Hogrel, président FNDT

Pourquoi avoir publié ce manifeste en ce début d’année ?
La loi du 1er octobre 2014 serait apte à faire évoluer la situation du transport individualisé de personnes, mais elle n’est pas appliquée. Le déploiement de contrôles que nécessite son effectivité est utopiste. L’administration française s’est fait déborder et elle est notamment incapable de dénombrer les VTC, conducteurs et encore moins Loti en activité aujourd’hui. Il faut établir des règles simples et équilibrées. Nous devons absolument avancer pour ne pas voir la profession faire faillite. Nos analyses et nos propositions ne sont pas une recette mais une base de dialogue. Certaines d’entre elles ont déjà évolué grâce aux échanges que la diffusion de notre synthèse a d’ores et déjà suscités. Cette réflexion réalisée en commun au sein de la FNDT a le mérite de poser les questions et de formuler les dérives et les risques. Depuis la création du statut d’autoentrepreneur et la vulgarisation de la technologie numérique, la voie publique s’est transformée en jungle urbaine. Ce mémorandum est un outil de débat avec l’ensemble de la profession, les organisations professionnelles comme avec chaque taxi au volant de son entreprise. C’est également un message à l’adresse de nos interlocuteurs institutionnels et médiatiques car les taxis sont une force de propositions dynamique et responsable.
A la veille de la journée d’action du 26 janvier prochain, quels sont les objectifs immédiats ?
À ne rien faire, c’est le scénario le plus pessimiste qui s’imposera de lui-même. Le secteur subit le marasme économique ambiant auquel s’ajoute une concurrence sauvage et déloyale. Le désespoir engendre la violence. L’impunité des comportements illégaux est révoltante. Les VTC honnêtes sont presque les seuls à afficher leur signalétique verte. Pour les autres, c’est « pas vu, pas pris » ! Pour enrayer le problème, il faudrait un renforcement des contrôles et de leur efficacité comme l’apporterait la saisie des véhicules des conducteurs souvent récidivistes. Pour parler de création d’emplois, il faudrait supprimer le régime d’autoentrepreneur pour l’exercice d’une activité de transport individualisé de personnes afin qu’équitablement chacun contribue au contrat social et fiscal. Dans notre métier, l’autoentreprenariat incite les jeunes à cumuler une activité en s’achetant une grosse voiture ! Enfin, nous demandons le gel immédiat des attributions des immatriculations de VTC comme de capacités Loti car il est urgent de faire cesser l’effet d’aubaine !

HM

Plus d’info :
« 37 propositions pour moderniser le taxi », FNDT 

Drapeau FNDT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :