Devoirs de vacances

Nombreux sont ceux qui ont profité du pont du 14 juillet pour surfer sur la première grande vague de départs en vacances. Selon l’enquête Protourisme parue en mars 2015, plus de 63% des Français comptent partir en congés cette année. « La France est un pays de privilégiés ! », pourraient dénoncer les salariés des 21 pays développés dont le Centre pour la Recherche Économique et Politique américain – CEPR, a étudié, en 2013, la réglementation et les pratiques en matière de congés payés. L’écart entre la France et les États-Unis est saisissant. 30 jours ouvrables et 11 jours fériés pour les salariés français contre seulement 10 jours fériés non obligatoirement payés pour les salariés américains ! Attention, toute condamnation des droits sociaux français serait abusive car la plupart des salariés des autres pays étudiés par le CEPR bénéficient en moyenne d’une vingtaine de jours de congés payés et certains sont des champions des jours fériés ! Néanmoins, il est à penser que certains des acteurs du conflit taxis/applis pour VTC risquent de ne pas respecter la trêve estivale. Depuis la manifestation nationale des taxis du 25 juin dernier, le gouvernement conserve son cap et maintient la mobilisation de la police sur la voie publique. Interviewé dans le cadre de la fête nationale, le Président de la République a marqué son soutien face à l’inquiétude des taxis et du respect de la réglementation. « Je vais faire préparer une loi sur le numérique. Tout ce qui est activité nouvelle, tout ce qui peut provoquer plus d’emploi. Nous le voyons bien, il y a des innovations considérables. La France est un pays de technologie. Il faut qu’il n’y soit rien dans nos règles, dans nos formalités qui puisse entraver cette activité supplémentaire. Le ressort de cette loi est de faire face à l’activité nouvelle qui peut être générée par le numérique comme dans le transport, la santé, dans la création d’entreprise et dans les modes de consommation. C’est une activité considérable qui est encore mal organisée. Nous l’avons bien vu concernant les taxis. Une profession qui avait des raisons de se mettre en colère même si j’ai condamné les formes de cette colère. On voit bien qu’il y a quelque chose à susciter. La loi Macron était sur les professions anciennes que l’on appelait les métiers réglementés, là ce sont des métiers nouveaux que l’on va pouvoir stimuler ». « Nous avons à relever de nouveaux défis et ne jamais céder », a affirmé le chef de l’État. Un point de vue que partagent de nombreux taxis !

Hélène Manceron

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :