Voies dédiées : faire pour défaire ?

Le 27 février dernier, Alain Vidalies, secrétaire d’État chargé des Transports, s’est félicité de la prochaine amélioration des temps de transport publics routiers entre les aéroports CDG et Orly et la capitale obtenue par la mise en œuvre de voies dédiées. Ce dispositif sera uniquement accessible aux transports collectifs – RATP et autres lignes concernées par le STIF* ainsi que les lignes de bus régulières des compagnies aériennes –, le réseau PAM, service de transport des personnes à mobilité réduite,… et les taxis en service ! Exit donc le covoiturage – pour l’instant –, ainsi que les autres transporteurs (VTC, Loti : etc.)

voie-prioritaire-petit-SM
Gare aux PV
En pratique, la voie de gauche de l’A1 de La Courneuve au Stade de France – environ 5 km – et la voie de droite sur l’A6a sur 3 km avant la Porte d’Orléans seront réservées à la circulation des véhicules autorisés de 6 h 30 à 10 h sauf les week-ends, jours fériés et vacances scolaires. Ces dispositions de circulation sont prévues fin avril pour l’A1 et fin mai pour l’A6a. Le montant des investissements n’a rien de négligeable. Pour l’amélioration de la fluidité de ces deux axes, l’État, la Région Île-de-France et le STIF contribueront à un investissement estimé en 2014 à 65 millions d’euros sur 6 ans. Pour les petits malins qui souhaiteraient s’affranchir de la nouvelle réglementation : les contrevenants encourront une amende de 4e classe, soit 135 euros…
Une initiative contestée
Association d’automobilistes et VTC se sont déjà élevés pour dénoncer le dispositif qu’ils jugent à la fois coûteux, inefficace et pénalisant. Ainsi, les sociétés de mise en relation pour VTC n’ont pas manqué de crier au scandale. « Cette mesure est non seulement absurde, car la file réservée sera quasiment vide, mais elle aboutit de surcroît à fausser la concurrence », argumente Yves Weisselberger, cofondateur de SnapCar, qui menace de porter l’affaire devant les tribunaux. Sauf que la jurisprudence européenne ne plaide pas en sa faveur. En effet, un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne du 14 janvier 2015 a confirmé le bien-fondé de la décision de Transport for London de réserver aux taxis londoniens la circulation sur les couloirs de bus tout en l’interdisant aux voitures de tourisme avec chauffeur…
Fausse bonne idée
Anne Hidalgo (voir 100% News 53) et Ségolène Royal semblent partager au moins un point commun : voir se multiplier le nombre de véhicules « propres »… quitte à encourager des mesures contreproductives ! La ministre de l’Écologie semble, en effet, envisager d’autoriser les véhicules les moins polluants « à stationner gratuitement et à circuler sur les voies réservées ». Une déclaration qui renvoie directement aux articles 9 et 9B du projet de loi de transition énergétique actuellement au Sénat autorisant ces mêmes véhicules à « bénéficier de conditions de circulation et de stationnement privilégiées »… Une fausse bonne idée qui reviendrait à gommer les voies dédiées en les encombrant des voitures d’autopartage dont les bornes fleurissent dans les agglomérations françaises ; pénaliserait les millions de passagers transportés ayant décidé de laisser la voiture-solo au parking ; mettrait en danger les centaines de milliers de piétons dans les agglomérations etc. Cherchez l’erreur !

LT
* Syndicat des transports d’Île-de-France
Liens : Secrétariat d’état chargé des transports
http://bit.ly/dev-dur-1
http://bit.ly/dev-dur-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :