Manifestation européenne : Nos taxis sont nos emplois !

Mercredi 11 juin dernier, en France, mais également dans toutes les principales capitales européennes, les taxis se sont mobilisés. Principal objectif : protester contre la concurrence croissante des VTC, en particulier celle proposées par les sociétés d’application smartphone et notamment Uber. Alors que les manifestations rassemblaient plusieurs milliers de chauffeurs à travers l’Europe, quelles réponses ont pu apporter les gouvernements ? Zoom sur la mobilisation hexagonale.
Grève européenne taxi

L’Europe des taxis
Ce 11 juin 2014 et pour la première fois, le mouvement de grève des taxis est européen. À Madrid, à Barcelone, les chauffeurs dénoncent une distorsion des charges, prévoyant une grève de 24 heures. En Allemagne, la Fédération des taxis demande que la loi interdise purement et simplement les VTC ! Pour être juste, il faut reconnaître que l’appel à manifestation est parti de Londres où il a rassemblé des centaines de black cabs. La mobilisation générale des chouchous des médias français, avec les images des cortèges de taxis londoniens, naguère montrés en exemple de cohabitation taxis/VTC et qui dénoncent aujourd’hui la concurrence déloyale des applications smartphone de mise en relation comme leurs homologues de France, parviendra-t-elle à provoquer une prise de conscience dans l’opinion publique ?
Une bataille mais pas la guerre
En France, opérations escargots et blocages ont été organisés partout sur le territoire. À Paris, l’École militaire a accueilli les cortèges provenant de Paris Charles-de-Gaulle et d’Orly mais également des délégations de la Manche, de l’Yonne, des Ardennes… Les taxis ont également protesté à Marseille, Nantes, Rennes, Rouen, sans oublier le tunnel de Fréjus, bloqué en début d’après-midi dans le sens Modane-Italie, ou encore le barrage filtrant qui a provoqué un embouteillage de plusieurs kilomètres à la frontière franco-espagnole… « Nous avons gagné cette bataille mais pas la guerre ! Nous aurions souhaité que plus de collègues se mobilisent car nous avons obtenu des engagements politiques mais la situation est encore concrètement la même. Il faut rester extrêmement vigilants, mobilisés et solidaires si on veut sauver nos taxis ! », souligne Didier Hogrel, président de la FNDT, alors que les syndicats CFDT, CGT, CST, FO, MT, SDCTP et STM s’étaient désolidarisés du mouvement et avaient appelé à ne pas manifester.
Perspectives françaises
Pour autant, le désarroi des taxis de France a semble-t-il été entendu par le gouvernement car, en fin de journée, FNDT, FNTI, FFTP, Gescop, FNAT UDTP FTI75, SUD, UNIT ainsi que l’Union des Taxis Parisiens et l’association Taxis de France étaient reçues à Matignon par le conseiller aux Affaires Intérieures du Premier ministre ainsi que des représentants des ministres de l’Intérieur, de l’Économie. Les négociations ont abouti aux engagements du gouvernement sur 4 points principaux. Le lancement de procédures judiciaires contre UberPop dès juillet, l’engagement de rendre l’Open data facultatif mais surtout, l’alignement de la réglementation VTC sur la réglementation LOTI en matière de qualification des chefs d’entreprise, avec obligation d’être titulaire d’une attestation de capacité professionnelle en transport routier de personnes. Enfin, les pouvoirs publics semblent déterminés à rechercher des solutions concrètes pour appliquer les nouvelles dispositions réglementaires aux 3000 VTC en attente depuis l’annonce de la suspension des immatriculations à Atout France.
« Les engagements du gouvernement vont dans la bonne direction mais la mobilisation reprendra s’ils ne sont pas respectés. Nous refusons de nous faire berner sur les VTC, ni sur le TAP ! », souligne Ahmed Senbel, président de la FNTI et de la FTI75.

HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :