La FNDT en AG à Besançon

Les 24 et 25 mai dernier, la FNDT a réuni son assemblée générale à Besançon. Concurrence des VTC et transport de malades par taxi étaient bien évidemment au cœur de débats qui ont pu bénéficier des expériences et des contributions des divers représentants départementaux. Un travail constructif et enrichissant au cours duquel les particularités de chaque territoire ont été prises en compte.

De gauche à droite, Anthony Bezard, FDT25, Didier Hogrel, président FNDT, Eric Alauzet, député du Doubs, Johannes Ussel, président FDT25

De gauche à droite, Anthony Bezard, FDT25, Didier Hogrel, président FNDT, Eric Alauzet, député du Doubs, Johannes Ussel, président FDT25

Une fédé qui monte
« Chaque département dispose d’une voix. C’est la base de notre fédération ! Chacun a son mot à dire », a réaffirmé Didier Hogrel, président de la FNDT, lors de l’ouverture des débats de l’assemblée générale. Ce principe a semble-t-il fait recette car la fédération a entériné cette année l’adhésion de 7 départements supplémentaires ! Nul doute que cette dynamique continue sa contagion dans un contexte professionnel tendu où les taxis des campagnes comme des villes semblent obligés de se mutualiser pour faire face à le remise en cause de leur entreprise et de leur emploi. Une implication qu’ont pu partager les partenaires de la Fédération, présents pour l’occasion : la société d’assurance MAT, la mutuelle AG2R La Mondiale, ainsi que l’éditeur de logiciels santé Saficard.
Une actualité brûlante
Le TAP et le rapport Thévenoud ont été au cœur des échanges, avec notamment la concurrence déloyale des VTC, la location-gérance, les dangers de l’open-data, l’évolution de la grille tarifaire, ainsi que bien d’autres thèmes. Durant ces deux journées, la majorité des thématiques clefs qui font aujourd’hui l’actualité du métier a été abordée sans tabou, pointant les différences et les similitudes de l’activité des entreprises taxis selon leurs zones de prise en charge. Cette assemblée générale a également permis aux participants de bénéficier d’échanges privilégiés avec Gérard Gabet, président de la FFTP, Fédération française des taxis de province, ainsi qu’avec Éric Alauzet, député du Doubs et membre de la commission des Finances venu rencontré les représentants départementaux de la FNDT pour se rendre compte de la problématique dans laquelle semble s’enfoncer le gouvernement. Une fois les débats terminés, l’ensemble des participants a pu enfin s’accorder un moment de détente lors de la soirée organisée par l’équipe de la FDT 25, tout en savourant les spécialités culinaires d’une région réputée pour sa gastronomie.

HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :