Salon de Genève 2014 : L’électrique au point mort ? 

Du 6 au 16 mars dernier, lors de la 84e édition du salon de Genève, il n’y en avait que pour les véhicules connectés, notamment le Carplay d’Apple qui nul doute fera la une du Mondial de Paris début octobre. Ironie de l’histoire, tandis que les années précédentes, l’électrique se taillait la part du lion dans les salons internationaux et faisait le buzz dans les médias spécialisés tout en restant confidentiel sur le terrain, il cède aujourd’hui la place à la voiture connectée alors que l’ensemble des grands constructeurs a engagé des projets ambitieux sur des alternatives au moteur thermique : hybride, tout électrique, pile à combustible…

L’offensive Apple

Après les supercars, hypercars et autres concept cars – sans oublier les jolies hôtesses –, passage obligé de tout salon automobile qui se respecte et dont l’unique intérêt est de faire saliver les journalistes et crépiter les flash des photographes de presse, la quasi-totalité des médias a décidé de rédiger ses papiers sur l’apparition de la voiture connectée. À ce petit jeu, c’est Apple et son Carplay qui ont tiré les marrons du feu. D’ici peu, les heureux détenteurs d’un iPhone auront l’immense avantage de retrouver une même interface sur l’écran de leur tableau de bord et sur leur joujou favori. La belle affaire ! Les grincheux n’auront pas manqué de noter que les fonctionnalités les plus intéressantes proposées par la firme à la pomme existent déjà depuis des années et font doublon avec les systèmes embarqués sur les véhicules haut de gamme.

Pleins phares sur les citadines

Autres vedettes du salon, les petites citadines ont retenu l’attention des visiteurs et notamment la nouvelle Twingo du constructeur au losange. La 3e génération du modèle Renault abandonne la traction avant pour devenir une propulsion et vise tout simplement la 2e place du segment en Europe ! Rien à craindre de ses concurrents français du groupe PSA, car Citroën concentrait toute son artillerie promotionnelle sur la C4 Cactus, délaissant la nouvelle C1 qui avait pourtant des arguments à faire valoir, tandis que Peugeot oubliait consciencieusement sa 108 pour se gargariser du titre de « Voiture de l’année » décerné à sa nouvelle 308. Bref, pas de quoi faire chavirer les cœurs, surtout ceux des taxis… Notons quand même que lors de cette élection, deux électriques sont parvenues à se hisser sur le podium, dont la BMW i3 qui reste néanmoins loin derrière. Est-ce à dire que les électriques et autres hybrides auraient disparu de la circulation ?

Un bien ou un mal ?

De fait, mis à part quelques rares exceptions, l’électrique n’a pas fait recette dans la plupart des médias après le salon de Genève. On peut y voir le désintérêt pour un mode carburation qui serait voué au même pitoyable destin que le GPL ou les biocarburants. Penser que le moteur électrique remplacera, à court ou à moyen terme, le moteur thermique est sans doute illusoire. A contrario, et de façon plus optimiste, on est en droit qu’il est déjà entré dans les mœurs, trouve peu à peu sa place dans nos habitudes de déplacement et ne présente donc aucun intérêt pour des médias en mal de nouveauté. Réchauffement climatique, pics de pollution et épuisement des énergies fossiles sont désormais des réalités qui affectent notre quotidien. La vérité – comme toujours – se situe probablement entre les deux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :