En taxi pour la cinéma Tech !

Si les stars du 7e art ont inauguré ce 14 mai l’édition 2019 du Festival de Cannes, Paris sera « the place to be » pour tous les fans de start-ups ! Organisé du 16 au 18 mai au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, le salon VivaTech est sous le feu des projecteurs. Dépassant les 100 000 visiteurs lors de sa précédente édition, c’est un événement phare de la « start-up nation ». Autour de la visite du président de la République, les plus grands noms des Techs mondiales sont attendus. Le fondateur d’Alibaba, n° 1 de l’e-commerce en Chine, fait figure de tête d’affiche en compagnie des patrons de Samsung, Booking.com, Google, etc. La programmation des démonstrations est éblouissante : train du futur et sa technologie Hyperloop, nouveau modèle de taxi volant Hovertaxi, robots chirurgiens, robots fourmis… Il y aura même une Palme d’or pour la meilleure licorne ! L’occasion, pourquoi pas, de trinquer avec une « entreprise zombie » – pour reprendre le qualificatif attribué à Uber par le blog financier Zero Hedges depuis sa dégringolade boursière.
Sur la Croisette, tandis que comédiens et réalisateurs se félicitaient de la fidélité du public pour les salles obscures malgré le streaming et Netflix, la compétition entre taxis et transporteurs illégaux a défrayé la chronique dès l’arrivée des festivaliers à l’aéroport de Nice. À l’unisson de leurs collègues de l’Hexagone, les taxis de Côte-d’Azur ont dénoncé la future LOM, loi d’orientation des mobilités. Et ils ne sont pas les seuls ! « La #LOM est l’occasion d’un feu d’artifice d’amendements déposés pour détruire les équilibres trouvés dans le secteur des #taxis et #VTC en 2016 dans le cadre de la médiation et de la loi de la République votée à l’unanimité. Tout mon soutien aux chauffeurs », déclarait sur Twitter Laurent Grandguillaume, désormais retiré de la politique et auteur de la loi du 29 décembre 2016 qui fait aujourd’hui référence pour les taxis et VTC. Si l’ex-député s’inquiète à juste titre de l’avenir de notre démocratie, il « spoile » néanmoins le prochain épisode de la Saga « Taxis contre VTC » !

Hélène Manceron

Plus d’info :
Uber’s big problem: It’s a Zombie Corporation that can’t make any money – Accéder à l’article

Photo de couverture ©DoYouSpeakTaxi ?

Feuilleter 100% NEWS TAXIS n°154

 

Consulter les annonces

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.