Chaud dans l’auto

Si une nouvelle fraicheur s’est installée sur l’Hexagone, l’épisode caniculaire de cet été aura laissé un souvenir cuisant à de nombreux automobilistes lors des chassés croisés estivaux. Dans une circulation plus que dense sur les axes touristiques, il n’y a pas que les esprits qui se sont échauffés. Les plates-formes d’appel d’assistance automobile ont également vu rouge ! « On sait qu’au-delà de 33°C ou 34°C, les véhicules tombent beaucoup plus en panne », expliquait dans les médias, le directeur des opérations de l’une des sociétés leader du secteur. Entre le vendredi 3 août et le lundi 6 août, pas moins de 63.000 appels d’automobilistes en détresse auraient sollicité l’opérateur soit une hausse de 15% par rapport à l’été 2017, « avec des pics de 20 appels par minute ! » ! Surchauffe moteur, liquide de refroidissement qui ne refroidit plus rien, panne de batterie, « 22.500 dossiers d’assistance qui ont été ouverts sur ces 4 jours de chassé-croisé caniculaire » ! Et il va falloir en prendre l’habitude car fort d’une nouvelle méthode de calcul, les experts annoncent que ce réchauffement anormal perdurera jusqu’en 2022 et qu’à la fin du siècle les températures estivales de l’Hexagone correspondront à un été africain d’aujourd’hui !
Les automobilistes vont devoir apprendre à préparer leurs voitures pour l’été comme leur peau pour la plage ! Et, si selon le sondage Ipsos/Norauto, 84% de Français privilégient la voiture pour partir en vacances contre 44% le train et 47%l’avion, « 80% des Français déclarent contrôler leur véhicule avant le départ mais seuls 25% d’entre eux programment une révision complète (pneus, niveau d’huile, clignotants, feux, freins etc.). Encore plus préoccupant : 16% des conducteurs interrogés n’envisagent aucune vérification de leur véhicule avant de partir, pas même les pneus. Autre point inquiétant : 16% avouent ne pas savoir tester la pression des pneus ! Il faut savoir que la première cause de panne est… la crevaison !! » révèle la communication du spécialiste l’entretien et de la réparation rapide automobile.
Une information à retenir pour les adeptes du covoiturage dont les récits de mésaventures fleurissent déjà sur les réseaux sociaux !
Hélène Manceron

Retrouvez notre édition téléchargeable le 15 septembre 2018 et profitez d’un été 100% TAXIS

Abonnements

Consulter les annonces disponibles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.