Roulette russe

Célébration du 14-Juillet, commémoration de l’attentat de Nice, finale du Mondial 2018 : un contexte inédit qui mobilise 110 000 policiers sur tout le territoire français afin d’assurer la sécurité tout au long du week-end ! De nombreuses préfectures ont édicté des restrictions sur la vente d’alcool, de pétards et de carburant mais également en matière de circulation des transports publics. À Bordeaux, en cas de victoire de l’équipe de France, bus et tramways resteront à l’arrêt en prévision de l’envahissement de la voie publique. À Paris et dans les départements de la petite couronne, la circulation des bus et des trams sera suspendue à 18 h et la reprise du trafic sera décidée « au cas par cas ». Organisées en cellule de crise, les autorités se réservent le droit de fermer la circulation automobile pour éviter les drames de 1998 ou les débordements occasionnés lors de la victoire de la France contre la Belgique en demi-finale.
Une occasion en or pour les plates-formes numériques de transport qui multiplient les codes promo afin d’attirer la clientèle et tentent à nouveau de contourner leurs obligations en organisant des stations temporaires de VTC sur l’espace publique. Au Stade de France, l’une d’entre elles avait tranquillement privatisé un accès au site par des barrières et de joyeuses banderoles marketing, refusant l’accès aux taxis. La réaction de la profession ne s’est pas fait attendre ! S’organisant sur le vif, plusieurs chauffeurs de taxi se sont mobilisés pour démonter l’installation manu militari et il a fallu l’intervention des forces de police pour éviter la confrontation… L’opinion publique peut bien s’amuser de ce bras de fer qui n’en finit pas, mais c’est pour la sécurité du consommateur que l’État a réglementé la distinction entre taxi et VTC : tarif compteur, autorisation de la maraude et qualifications spécifiques pour les uns, prix variable et réservation obligatoire pour les autres…
En Russie, comme dans le reste du monde, Uber et ses concurrents se sont invités dans la danse ! Mais si les autorités françaises ont modifié la réglementation du transport particulier de personnes pour accueillir la multinationale, les autorités russes ont avancé de tout autres exigences. Contraint à capituler, Uber a dû fusionner avec Yandex.taxi, le service de transport de l’équivalent de Google qui prédomine dans cette partie du monde. Résultat, lorsque les supporters quitteront le stade Loujniki de Moscou après cette finale France-Croatie du Mondial 2018, ils pourront héler numériquement un véhicule mais sans savoir s’ils seront raccompagnés par un chauffeur professionnel ou un transporteur amateur venu profiter de la fête…
Hélène Manceron

Retrouvez notre édition téléchargeable le 15 septembre 2018 et profitez d’un été 100% TAXIS

Abonnements

Consulter les annonces disponibles

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.