Formation : Examen taxis/VTC sous surveillance

Depuis avril 2017, les Chambres Régionales de Métiers et de l’Artisanat – CRMA – organisent les examens d’admissibilité taxis et VTC. En Île-de-France, l’organisme consulaire a mis en place un dispositif exceptionnel afin de garantir les conditions d’examen à chaque candidat aux métiers de T3P. Rencontre avec l’équipe de la CRMA IdF en place pour l’accueil de l’examen du 17 octobre 2017.

La marée de chauffeurs annoncée par les applications smartphones s’est concrétisée en Ile-de-France par la présentation de 5636 candidats, VTC et taxis confondus !

Scrupuleuse surveillance
Au centre d’examen Centrex de Noisy-le-Grand, nous sommes accueillis par un des membres de l’équipe de la CRMA IdF. « Les épreuves théoriques de tronc commun pour les deux professions ainsi que celles de connaissances pratiques spécifiques aux taxis et aux VTC nécessitent la préparation de 7 épreuves. Les sujets sont générés informatiquement et les sélections sont ultraconfidentielles jusqu’à l’examen. Nos mesures de sécurité sont strictes et des vigiles sont présents dans chaque salle. Un échange avec un autre candidat ou le flagrant délit de tricherie valent exclusion immédiate.» Un délai d’un mois est requis avant la communication des résultats, puis les candidats doivent se présenter aux épreuves d’admission organisées par les chambres de Métiers et de l’Artisanat départementales.
La fleur au fusil
« L’objectif du dispositif n’est pas d’éliminer des candidats mais d’évaluer avec bienveillance l’acquisition de connaissances. Toutefois l’examen n’est pas une formalité ! » nous rappelle-t-on. De fait, si certaines plates-formes communiquent sur la prise en charge financière de leurs candidats, leur accompagnement administratif et la qualité de la formation laissent à désirer. « Les résultats des examens amènent des questions sur le contenu des formations dispensées en ligne ou en présentiel ». De plus, faute de vérification préalable de la compatibilité du casier judiciaire des candidats avec l’exercice d’un métier du T3P, de nombreux admis verraient leurs candidatures rejetées in fine. « Il est à souhaiter que les candidats soient plus vigilants sur le contenu des formations qui leur sont proposées. Du côté taxi, c’est l’enseignement de la connaissance du territoire qui doit faire la différence. Les exigences en topographie ne sont plus aussi strictes mais la matière reste incontournable ! Enfin, même si la note éliminatoire est peu élevée, l’anglais est désormais une matière obligatoire pour les taxis comme pour les VTC. »

Au Centrex de Noisy-le-Grand, les sessions d’examen ont été multipliées en prévision de la fin de la période transitoire accordée aux capacitaires Loti.

Résultats et polémique
La CRMA IdF a multiplié les sessions afin de répondre aux besoins de l’ensemble des acteurs du T3P avant le 31 décembre prochain. « C’est une véritable machine de guerre qui a été mise en place. Notre dispositif a été dimensionné pour accueillir jusqu’à 3000 candidats par session mais nous n’avons jamais affiché complet », souligne un représentant. Annoncée depuis 2016 par les applications numériques VTC lors de la suspension des examens pour leur modernisation, la marée de chauffeurs n’a abouti finalement qu’à 5636 candidats, VTC et taxis confondus… avec un taux de réussite qui ne répond pas aux attentes des candidats en formation ! En prévision de la fin de la période transitoire, la ministre des Transports a confirmé que les chauffeurs Loti dans l’obligation d’obtenir l’examen de VTC pour continuer leur activité devront valider l’épreuve théorique avant le 31 décembre (dernières dates disponibles les 28 novembre et 19 décembre 2017 en Île-de-France). D’ici le 31 mars 2018, ils devront avoir satisfait à l’épreuve d’admission et afficher leur carte professionnelle de conducteur de VTC en complément de la nouvelle vignette obligatoire sur l’ensemble des voitures de transport avec chauffeur.
Propos recueillis par HM

Plus d’infos :
CRMA IdF – Pour consulter les résultats d’admissibilité
Arrêté du 6 avril 2017 relatif aux programmes et à l’évaluation des épreuves des examens d’accès aux professions de conducteur de taxi et de conducteur de voiture de transport avec chauffeur – Accéder au texte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s