Mobilisation nationale des taxis : « Appliquez la loi ! »

Alors que leur colère laissait craindre une manifestation violente, les taxis et leurs organisations professionnelles sont parvenus, au grand regret de leurs détracteurs, à se faire entendre dignement. Il a fallu quand même une grève prolongée de trois jours et deux nuits pour que le gouvernement prenne conscience de l’urgence de la situation. Engagés par le Premier ministre en personne, les pouvoirs publics semblent résolus à faire respecter la loi dite Thévenoud et recadrer la dérive d’exploitation de la capacité de transporteurs surnommés « Loti » ou « capacitaires ».
La profession mobilisée
Qu’ils aient rejoint la gare Matabiau de Toulouse ou l’aéroport de Bordeaux, la place Castellane ou l’aéroport de Marignane, l’Ouest parisien avec sa Porte Maillot ou, près du ministère des Finances, la place du Bataillon-du-Pacifique ainsi que les aéroports d’Orly et de Roissy, les taxis étaient mobilisés en masse pour la journée de grève du mardi 26 janvier. Au premier jour, la préfecture de police de Paris dénombrait 2100 véhicules stationnés aux points de rassemblement de la capitale dont des véhicules de taxis internationaux provenant notamment de Belgique, d’Espagne et de Suisse. Lorsque la grève a été reconduite, des convois de Nice, Aix-en-Provence et d’autres villes ont afflué en renfort pour maintenir la mobilisation. Sensibles au soutien de leur clientèle, certains taxis, comme à Strasbourg et à Paris, n’ont pas hésité à offrir des courses gratuites, adoucissant ainsi l’interruption de service et les congestions de circulation.
Au nom de la loi
Reçues dès le premier jour de mobilisation par les représentants des ministères à Matignon, les organisations professionnelles représentant les taxis ont dû faire de nombreux allers-retours entre les chauffeurs et le gouvernement. D’abord invités à une concertation « sur l’équilibre économique du secteur du transport individuel de personnes » confiée aux ministres de l’Économie, des Transports et de l’Artisanat, les taxis ont refusé d’être à nouveau instrumentalisés. Dénonçant l’hémorragie de véhicules Loti en maraude sur la voie publique, ils sont restés sourds à l’appel à dispersion demandée par le préfet de police de Paris, Michel Cadot, et ont exigé une application stricte de la loi du 1er octobre 2014. Ils ont également décidé de reconduire leur mouvement malgré la nomination de Laurent Grandguillaume, député de la Côte-d’Or, comme personnalité qualifiée afin de mener la concertation sur l’équilibre économique du secteur.
Le temps de la fermeté
Au troisième jour de mobilisation, bousculant son agenda, le Premier ministre, Manuel Valls, a demandé à recevoir l’ensemble des 17 organisations professionnelles pour trois heures de discussion qui ont abouti à l’annonce du renforcement des contrôles et à la dispersion des rassemblements. Le gouvernement s’est engagé à la création de brigades de Boers sur plusieurs territoires, avec une priorité sur 12 départements. Ciblant l’exploitation abusive des « Lotis capacitaires », ou transporteurs publics routiers de personnes – TPRP – exerçant selon un statut réservé pour les transports de groupe d’au minimum 2 personnes comme défini par la loi d’orientation des transports intérieurs, le secrétaire d’État aux transports, Alain Vidalies, a adressé à une vingtaine de sociétés éditrices d’applications smartphones pour VTC un courrier les invitant à vérifier « si [leur] plate-forme ne comporte pas de mentions qui, notamment, révèleraient l’organisation d’un système de mise en relation pénalement prohibé ». Une dernière sommation ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :