Infodémie généralisée

Alors que la trêve estivale touche à sa fin, tous les pays tentent désespérément d’éviter à tout prix un nouveau reconfinement. Mais le virus n’est pas le seul à tuer. Selon une récente étude de l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene, plusieurs milliers de personnes auraient été victime d’une fake news circulant sur les réseaux sociaux à travers le monde. « Une croyance populaire selon laquelle la consommation d’alcool hautement concentré peut désinfecter le corps et tuer le virus circulait dans différentes parties du monde », révèle le rapport. « Environ 800 personnes sont mortes suite à cette information fallacieuse, 5876 ont été hospitalisées et 60 ont développé une cécité complète après avoir bu du méthanol comme remède contre le coronavirus ». « La désinformation alimentée par les rumeurs, la stigmatisation et les théories du complot peuvent avoir des conséquences potentiellement graves sur l’individu et la communauté si elles sont prises en compte au détriment des recommandations fondées sur des preuves. Les agences de santé doivent suivre en temps réel les informations erronées associées au Covid-19 et engager les communautés locales et les parties prenantes du gouvernement à dénoncer ces informations », complète-t-il.
Livrant sa propre enquête sur les coulisses des médias et les conditions de travail des journalistes des services web, Sophie Eustache dénonce dans son livre « Bâtonner, comment l’argent détruit le journalisme » la dérive de la production de l’information. « Bâtonner, c’est reprendre à la marge une dépêche d’agence de presse pour en faire un copier-coller agrémenté de quelques infos piquées chez les concurrents et dans la presse étrangère. » Avec le développement des services numériques d’information, les patrons de presse cherchent désormais avant tout à plaire aux algorithmes des moteurs de recherche et soumettent leurs journalistes à une productivité décérébrée afin d’engendrer un maximum de clics et favoriser ainsi les recettes publicitaires. « Ça crée du stress d’être gouverné par les chiffres et surtout d’être félicité par les rédacteurs en chef seulement quand Google est content », ajoute-t-elle.
Depuis le début de l’été, tel David contre Goliath, les taxis se mobilisent afin de mener une action collective contre Uber. Bien que rares soient les articles de presse qui leur fassent écho, leur détermination fait boule de neige. Face à ses responsabilités devant la justice, la multinationale pourra difficilement se contenter une fois de plus de s’en laver les mains !
Hm


Plus d’info :
« L’infodémie liée au COVID-19 et son impact sur la santé publique: une analyse mondiale des médias sociaux », l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene, 2020 – Lire le rapport
« Bâtonner, comment l’argent détruit le journalisme », Sophie Eustache, mars 2020, Editions Amsterdam – Accéder au site des éditions 

Photo de couverture réalisée par ©DoYouSpeakTaxi 

Cher(e)s lecteurs(trices),

Comme chaque été, la diffusion téléchargeable du web journal est suspendue. Maintenant la veille et l’information sur le secteur, nous diffuserons aux abonnés les éditions d’été par e-mailing et le site 100pour100news.com sera actualisé, comme à l’accoutumée, tous les 1ers et 15 de chaque mois. Dès le 1er septembre prochain, vous retrouverez nos éditions téléchargeables et papier. Pour rester informé(e)s, abonnez-vous !

Abonnement digital gratuit – S’inscrire

Consulter les annonces

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :